Menu

Interview : Ataraxie

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

   Oublions My Dying Bride, Evoken, Thergothon et les autres... jetez une coup d'oeil pour la scène Doom française, vous allez trouvé un groupe nommé Ataraxie qui nous produit du Doom Death Metal aussi original et impressionnant du 1er choix.

Xul : Salut. Tout d'abord, pouvez vous nous présenter brièvement Ataraxie depuis son existence.

   Fred : Ataraxie existe depuis la fin 2000, et joue du Doom/Death Metal extrême. Nous avons sorti une démo et un album, sur le label Weird truth (www.weirdtruth.jp) musicalement, nous mélangeons des influences tirées du Doom/Death Old School (vieux My Dying Bride, Thergothon, Worship, Ceremonium, Winter, Dusk, Disembowelment) ainsi que du Death Old School (Bolt Thrower, Morbid Angel...) auquels nous apportons notre touche plus 'moderne'.


Xul : Avec juste une seule réalisation dans votre actif, vous avez inclus votre nom parmi certains les meilleurs groupes de Doom Metal dans la scène mondiale. Est ce que c'est difficile d'atteindre ça? Et combien de temps vous a pris "Slow Transcending Agony".

   Fred : Slow Trancending Agony est en fait un aboutissement en soi pour Ataraxie, il concrétise en fait quelques années de travail où nous avons d'abord pu trouver nos marques,nous frotter à la scène - ce que nous avons fait dès nos débuts - sortir une première démo et commencer à tourner avec d'autres groupes, ce qui a été très formateur .S.T.A nous a occupé de la fin 2002 à la mi 2004, même si l'album n'est sorti qu'en juin 2005, presque un an après son enregistrement mais je dirais que nous avions déjà fait notre 'trou' au moment ou cet album est sorti en tous cas, rapport à nos concerts et démos précédentes.


Xul : "Slow Transcending Agony", etait un travail collectif ou individuel? Tout les membres y ont participé?

   Fred : Tous les membres y ont participé : en général, la base du travail est faite par Jo et Sylvain, qui amènent les idées principales, puis celles-ci sont travaillées en répètes, modifiées avec l'ensemble du groupe, et souvent je me charge de toute la partie 'arrangements'.


Xul : Vous avez participé à plusieurs shows, comment étaient les appréciations du publique?

   Fred : Toujours chaleureuses, même si le public ne s'attend pas toujours à une musique aussi lourde et lente... des fois , l'auditoire es pétrifié, ce qui est paradoxalement le gage que notre musique est bien passée !


Xul : Comme indiqué sur votre site Web : le mot "Ataraxia" a été également employé par les Grecs antiques pour décrire un état de calme et fantasmagorique avant que quelque chose de terrible se produise. Y a il n'importe quelle raison spécifique derrière le choix de ce nom "Ataraxie" pour le groupe?

   Fred : C'est effectivement délibéré Ataraxie veut aussi dire quiétude de l'esprit que rien ne saurait troubler et c'est un peu la quête de cette Ataraxie qui est le sujet de notre musique c'est aussi un bon terme pour décrire notre musique, qui est capable de passer d'états très calmes et mélancoliques, à de grands blasts rageurs.


Xul : Parlant au sujet de votre musique, il m'a semblé que la plupart des chansons ont eu une certaine structure. Je veux dire, la première partie est généralement plus calme que la deuxième partie, comme si les chansons ont représenté ce que signifie le mot Ataraxie (musicalement parlant). Premièrement; les parties sont un peu calmes, lentes... et alors il change en quelque chose de plus rapide, plus profond, plus mélodique et en particulier, les vocaux changent de manière significative. Par exemple, les cries dans le titre "L'Ataraxie", ou les chuchotements dans "Another Day of Despondency". En plus, le lyrique français des chansons. A-t-il été prévu que vos structures de chanson représentent légèrement la signification d'"Ataraxie" du mot ? C'est naturellement ma propre interprétation de l'album dans l'ensemble, qui peut être erroné.

 
  Fred : mmm..; cela peut effectivement faire partie de notre "signature musicale", même si en fait, nous n'établissons jamais les structures des chansons avant de les avoir pleinement testé en répétition ce genre de structures que tu décris me parait ceci dit assez représentatif de notre musique, car nous aimons jouer sur l'intensité, et ses variations pour rendre notre musique plus intéressante. Donc, pas une volonté consciente de relier ça au concept de 'Ataraxie', mais certainement notre personnalité musicale.


Xul : Sous quel genre définissez-vous votre musique? Est ce Comme mentionné sur votre site Web : "Ataraxie est un groupe de d'Extreme Doom/Death." Beaucoup de passages Funeral Doom m'ont mène à définir votre musique autant que Funeral Death/Doom?

 
  Fred : Tout dépend comment l'on choisi de classer les sous-genres du Doom Metal... notre musique a beaucoup à voir avec le Doom/Death du début des années 90, et des groupes qui ont joué ce style depuis (comme Evoken par exemple) Quand on me parle de Funeral Doom, je pense plus à des groupes comme Skepticism, Mournful Congregation, My Shameful par exemple... nous sommes à mon avis plus 'rentre-dedans' et agressifs que la plupart des groupes de Funeral doom, aussi nous préférons cette appellation de 'Doom/Death Metal Extreme', extrême au sens ou nous poussons le coté agressif du Death et d'autre part les ambiances pesantes du Doom/Death assez loin d'autre part, nous incorporons aussi quelques éléments musicaux venus de styles comme le Dark Metal à la Bethlehem, et - même si c'est très ténu aujourd'hui - au Black Metal.


Xul : Pouvez-vous nous dire davantage au sujet de Bethlehem Split with Imindain ? Comme Marquis dit sur les forums de Doom-Metal.com : "Don't expect some "normal" Ataraxie/Imindain tracks.". Ainsi, pouvez-vous nous donner une idée sur à de la façon dont cela ressemblera ? Et y a il toutes les raisons spécifiques pour choisir Bethlehem

   Fred : La raison qui nous a fait choisir Bethlehem est simple: il s'agit d'un groupe dont nous sommes fans, et qui a influencé la musique d'Ataraxie, surtout sur la manière dont nous traitons certaines voix et certains sons clairs. L'idée est donc de rendre hommage à Bethlehem, en nous appropriant leur style et en composant des morceaux dans la veine de leur Dark Metal si malsain avec, évidemment, notre touche 'personnelle' En ce sens, il ne s'agira effectivement pas de la musique que compose habituellement Ataraxie. Pour savoir à quoi ressemblera vraisemblablement ce split, le mieux est de réécouter des albums comme 'Dictius Te Necare' comme point de départ et d'imaginer cela à la sauce Ataraxie / Imindain.


Xul : Vous avez fait partie de Despond, et vous êtes toujours avec Funeralium, deux autres grands groupes dans la scène françaises jouant du Doom Metal, et un autre groupe français de Dark Metal, Wormfood. Ainsi, lesquels de ces groupes (Ataraxie, Funeralium, Despond et Wormfood) vous représente plus? Ou bien, qui vous convient plus?

 
  Fred : C'est une question à laquelle il est impossible de répondre, car c'est un peu comme de demander à un père lequel de ses enfants il préfère... en fait, chacun de ces groupes me permet d'exprimer des choses d'une manière différente, et pour cette raison je ne mentirai pas en disant que chacun de ces groupes me représente vraiment.


Xul : Avez vous des futurs projets en vue? Vous comptez organiser des concerts ou se concentrer sur un futur Opus?

   Fred : Nous avons bien sûr des projets. D'une part, il y a ce split CD à sortir au début de 2007, d'autre part, nous sommes en plein processus d'écriture de prochain album, qui est déjà bien avancé. Nous avons également des concerts de prévu, avec notamment une participation au Dutch Doom Day V à Rotterdam, où nous serons co-headliner de la première soirée en compagnie de Saturnus. Enfin, nous comptons tester nos nouvelles chansons sur scène afin de les roder avant de les enregistrer, nous avons donc l'intention de tourner avant de revenir en studio.


Xul : Certains considèrent le Funeral Doom comme une musique monotone, répétitive et non innovatrice. Comment pouvez vous répondre à ça?

   Fred : Je réponds que certes, le Doom n'est pas toujours une msuique immédiatement accessible, mais qu'il faut en saisir l'état d'esprit pour apprécier justement le coté lent et répétitif. Quand au débat de l'innovation dans la musique, je pense qu'il va bien plus loin qu'un style comme le Doom, il suffit d'écouter la plupart des productions Metal aujourd'hui pour s'en apercevoir.... du moment que l'on comprend que le Doom est avant tout plus une question de mélancolie et d'oppression plutôt que d'agression musicale, je pense que l'on peut alors saisir la beauté de cette musique.


Xul : Qu'est ce que Weird Truth Productions vous apporte de plus?

 
  Fred : C'est un label qui comptait déjà en son sein des groupes que nous respectons et apprécions énormément, et figurer au catalogue à coté de tels noms est déjà une récompense en soi. Quand à Makoto, son propriétaire, il est passionné et nous permet de faire connaître notre musique aux quatre coins du monde, en cela nous le remercions.


Xul : Une question hors-sujet! Black Metal? Ça vous dit quoi?

   Fred : Venom ! et quand au style en lui même, ça me dit surtout des groupes comme Shining, Forgotten Tomb, Satyricon, Emperor que j'apprécie énormément.


Xul : Je suis un grand fan d'Ataraxie, et je serais vraiment heureux de vous voir jouer ici, en Tunisie (je ne suis pas le seul). Si vous avez une offre à venir et jouer ici, vous l'accepteriez?

  
Fred : Bien sûr, nous sommes prêts à jouer partout, du moment que les conditions sont correctes !


Xul : Ok. Merci beaucoup Fred pour cette interview je vous laisse le mot pour conclure.

 
  Fred : Hé bien, je te remercie pour cette interview, et j'espère que le Metal continuera à se développer comme il le fait actuellement en Tunisie, et j'espère bien, pourquoi pas, pouvoir découvrir le Doom Metal que l'on fait peut être déjà dans ce pays et j'espère bien que nous aurons un jour l'occasion d'aller nous-même y jouer merci donc à tous les fans tunisiens !


Interview préparée par Belial & Xul
Fred interviewé par Xul
en Aout 2007




You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK