Menu

Interview : F.E.E.L.

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

   F.E.E.L. un projet solo de Joss Veidmann mélangeant Progressive Metal avec des touches Ambient, le potentiel est bel et bien présent malgré le manque de moyen, on a eu cette entrevue avec Joss pour découvrir son univers et mieux connaitre l’atmosphère F.E.E.L.
Xul : Salut Joss, c’est bien d’être ponctuel c’est rare de voir ça à nos jour. Alors pour commencer, l’inévitable question : Pourriez-vous présenter ton projet F.E.E.L. à nos visiteurs?

   Joss : F.E.E.L. est née il y a un an et demi j'avais envie de poser mes idées et mes ressentis.


Xul : En quoi consiste ce projet? D’où venait l'idée de transformer vos idées et vos ressentis en matière musicale dans un esprit d'un Metal Progressive ?

   Joss : Suite à pas mal d'échecs musicaux ou des musiciens qui partent ou divergence musical etc... il fallait quand même que je me lance un défit, du moins essayer, surtout quand il y a tout une éducation à refaire à commencer par les instruments, car à la base je suis batteur. Je ne pratiquer aucunement la guitare ou la basse, ni logiciel d'enregistrement etc… donc très dur de pouvoir poser quelques choses.


Xul : De cela on constate que F.E.E.L. est à la base un one-man-band, avant de passer à ça, pouvez vous nous expliquer pourquoi le choix de F.E.E.L. en tant que nom de groupe ? Ça ressemble à une abréviation mais entre autre le mot anglais feel. A vous !

   Joss : F.E.E.L. (For- Every-Emotion-Left) voila ce que c'est F.E.E.L.


Xul : F.E.E.L. porte à son actif un EP self-titled sorti au cours cette année, pouvez vous nous parler de la procédure de l’écriture et l’enregistrement de cette réalisation ?

 
  Joss : A la base j'ai voulu aidé un ami qui était en école d'ingénieur du son, il faisait ces débuts, alors j'ai eu besoin d'aide pour la prise son de ma batterie pour pouvoir commencer à poser quelques mélodies et riffs de guitare, qui à cette époque été prévu pour un autre projet mais avec des musiciens cette fois. Mais encore une fois ce projet ne s’est pas réalisé. Donc j'ai gardé ces parties batterie pendant 2 ans et là tout a commencé. J’ai commencé a apprendre la guitare, la basse, comment enregistrer, enfin ce n’est pas simple tous cela, mais en raison de 10 à 13h de travaille par jour, des choses commencent à prendre forme et la tout doucement je suis arrivé à composer. mais pas vraiment transcendé par les premiers compositions, alors j'ai commencé à travaillé sur des cd comme Strapping Young Lad, Zakk et bien d'autres, pour acquérir un peu plus de niveau et me sentir plus à l'aise, mais bon, ils sont vraiment très fort. Alors mon niveau n'est pas très haut, mais je suis quand même arriver à poser quelques riffs. Et tous ça dans un local, pas de studio rien juste des prises batteries déjà existante, un ordinateur pas au mieux de sa forme et beaucoup de pétage de plomb car comme je le disais, je suis autodidacte.


 Xul : Parlons de vos influences. Quelles sont les influences principales de F.E.E.L. ?

   Joss : Je suis ouvert musicalement, j'écoute beaucoup de choses, je peux écouter du toto et enchaîné sur un bon Cannibal Corpse, j'adore la musique de films en particulier celle D' Eric Serra, mais il est vrai que j'adore Dream Theater, Devin Towsen, Bjork, Soilwork, Bumblefoot mais il y en a tellement je pense qu'on à tous commencer à écouter un artiste et dire que c'était le meilleur et après, on évolue musicalement, donc pour moi mes influences sont les artistes que j'ai écouté, ce que j'écoute actuellement.


Xul : Vous ne voyez pas que le style de F.E.E.L. manque un peu de technicité coté jeu de guitare, y ajoutant le manque flagrant du jeu de claviers ?

   Joss : Ha ben oui ça je l'ai dit, je ne suis pas un gros technicien et le but est de faire de la musique et de plus je ne suis pas très fort pour la démonstration, il y a tellement de très bons musiciens, que je ne permettrai pas de dire que je suis bon, loin de moi cette idée. Si j'avais eu plus de temps pour travailler et si j'avais voulu être Steve Vai, Jordan Rudes ou encore Terry Bozzio j'aurai commencé à travailler la Black Page de MR Zappa mais c'est trop violent pour moi.
Et concernant le clavier, je n'en ai pas donc je vous laisse imaginer le boulot que ça représente pour sortir trois notes quand on a qu'une souris d'ordinateur. J'ai bien dit "je n'ai aucun moyen" donc pas de clavier midi rien.

 

Xul : Ca se voit que c’est dure tout ça ! Pour l’enregistrement vous n’avez pas fait appel à des membres de session ?

   Joss : Non d'une part toujours la même chose, je n'ai pas de moyen et quand à la mise en place de f.e.e.l. personne n'étais au courant, j'ai commencé à faire écouté quelque passage de f.e.e.l. 6 mois après son commencement et c'est très difficile de trouver des chanteurs ou claviers part chez moi ainsi que des locaux, pour des répétitions alors, j'ai continué seul.


Xul : Et vous comptez continuer seul ?

   Joss : Je ne sais pas encore à la base c'est un défit, alors j'ai fait se que j'ai pu, j'ai réussi à poser cinq titres sur un cd, après .... Je ne sais pas s’il y aura une suite.


Xul : Avez-vous déjà monté sur scène avec F.E.E.L.?

   Joss : non malheureusement, il me manque deux musiciens au moins un clavier serait le bienvenu.


Xul : Dans le titre Inside on remarque la présence de quelques gammes orientales, comment expliquez-vous ce fait ?

   Joss : J'aime cet univers et tout est parti d'une émotion alors j'ai creusé un peu et peu à peu ces notes m'ont emporté d'ailleurs j'aurai du m'arrêter sur celle la. Car pour moi, je trouve que c'est le meilleur de ces cinq titres mais après je laisse les gens pour juger.


Xul : Y-t-il des échos positifs concernant l’EP ? Genre des chroniques.

   Joss : oui les commentaires sur le profil myspace son vraiment encourageant, et pour l'instant concernant les chroniques, je pense que ça aide pas mal pour l'évolution d'un projet ou d'un groupe, je pense que toutes les critiques sont bonnes à prendre et concernant l"EP", parfois les gens trouve qu'il soit dommage qu'il n'y est pas de chant et d'autres aiment.


Xul : Concernant le Cover de votre EP, d’où venez cette idée et quelle est sa relation avec F.E.E.L. ?

   Joss : Pour la réalisation, j'ai demandé à un ami qui a du talent pour faire ces graphiques, ainsi que pour ceux de myspace. Par contre pour l'idée, je voulais quelque chose de calme, pas de violence, quelque chose qui correspondait à la musique, en faite, à la base, je n'avais pas d'idée bien précise,  on a essayé plein chose et je crois que c'est se qui correspondait le mieux a f.e.e.l. alors on a dit go mais il y a eu beaucoup de travail et de réflexion. Je remercie Michael Leger dit "skanzo" c'est aussi grâce à lui que f.e.e.l. est la, il s’est occupé vraiment de toute la réalisation graphique.


Xul : C’est quoi votre définition du mot Underground ?

   Joss : ça sera bien que beaucoup de choses ne restent pas indéfiniment dans l'ombre. "Après tous dépend du contexte " enfin voila ma définition, je sais ce n'est pas terrible.


Xul : Autres choses à ajouter concernant F.E.E.L. ou un message à transmettre à vos fans?

   Joss : Des fan je n'en ai pas, je l'aurai su (rire) Et oui je tien à remercier "Skanzo" (Lien sur mon profil myspace) et studio 33 qui m'a réellement aidé aussi (également en lien sur mon profil myspace ) et JSB ,il se reconnaîtra (anonyme) et ceux qui m'ont supporter...  y en a un tas oula !!! Merci à metal-wave et toute son équipe, pour son ouverture d'esprit.


Xul : oh ! C’est gentil de votre part mais c’est notre travail. Sinon avant de vous laisser, vous enseignez la batterie aux petits garçons ! Pouvez-vous nous parler de ça ?

   Joss : ben j'enseigne à qui veux, je suis avant un passionné alors j'enseigne les percussions pour les plus petit et la batterie pour ceux qui on en envie et les plus grand. J’aimerai un jour que tout le monde se réunisse et qu’on fasse beaucoup de bruit. Par contre le mot enseigné est trop fort, pour moi j'essaie juste de transmettre ce que je sais faire car les écoles de musique coûtent très chers et parfois démotivantes alors encore une fois je fais ce que je peux avec ce que j'ai. Garçon, fille, et toutes origines, car toutes les cultures sont bonne à prendre, sinon à quoi servirai d'être musicien.


 
Xul : Merci Joss ! À vous les mots de la fin !
 
   Joss : See ya


Interview par Xul
en Janvier 2008 (par msn)




You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK