Logo

Interview : Phobia

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

   Phobia, une jeune formation tunisienne de Deathcore, à multiples influences tels que Lamb Of God, Killwitch Engage, The Black Dahlia Murder etc... Ce jeune groupe nous a fait pondre une démo en Août 2009, et d’après les échos, une nouvelle démo est en cours de préparation. On a profité de cette occasion pour  une interview avec Yessine (Guitariste) et Haythem (Batteur) qui ont répondu à nos questions en toute honnêteté... 
Xul : Bonsoir Yessine, bonsoir Haythem, on commence par une question inévitable et primordiale, pouvez-vous nous donner une brève introduction du groupe Phobia? Surtout pour ceux qui ne connaissent pas encore le groupe.

   Yessine : Bonsoir Xul, pour ceux qui ne connaissent pas encore le groupe, Phobia est un groupe de Deathcore mélodique qui existe depuis 2 ans et dont la majorité des membres sont de la Marsa…

   Haythem : Le groupe a était crée en janvier 2008 ! Un début avec des reprises de Lamb Of God, Killswitch Engage, bring me the horizon... le groupe se dirige petit à petit vers le Deathcore mélodique ! Et nous voila avec une démo.



Xul : Pouvez-vous nous expliquer le choix de Phobia comme nom du groupe ? Que signifie ce nom pour vous ?

   Haythem : Ce nom de groupe a était choisis par l'une de notre meilleure amie vu que chaque membre du groupe a une phobie d'une chose naturel et bien précise dont j'évite bien de les citer lol ! Je tiens à ce nom parce qu'il explique bien la vérité des 5 personnes.

   Yessine : le nom Phobia a été choisi, avant même d'avoir choisi le style du groupe ou même les reprises... ce nom a été choisi pour sa sonorité plus que sa signification ou autre chose, et je dois mentionner qu'a l'époque a laquelle on cherchait un nom, on ne connaissaient pas le groupe "Phobia" du Grindcore...



Xul : Avant de parler de votre démo, le groupe a connu un petit changement coté Line-up avec le départ de votre bassiste mais par la suite on le voit à nouveau au sein de votre groupe, le changement était pour des raisons bien précises ? Celui qui a remplacé Riadh Abu Kou ne vous a pas satisfait ?

   Haythem : Non, au fait c'est un très bon bassiste déjà il joue avec Hellmark (un bon groupe de Thrash Metal) et il a remplacé Riadh juste parce que ce dernier avait prévu de continuer ces études en Allemagne donc c'était périodique et puis suite au retour de Riadh en Tunisie il a repris sa place dans le groupe.

   Yessine : En effet , Riadh était obligé de partir a l'Allemagne (son pays d'origine) après son baccalauréat pour continuer ses études la bas, mais malheureusement pour lui, il a eu des problèmes et il a été obligé de rentrer en Tunisie, entre temps, Chiheb (Bassiste de Hellmark) nous a dépanné pour qu'on puisse monter sur scène puisqu'on avait déjà 2 concerts prévus, sinon le line up du groupe est fixe depuis sa création.



Xul : La stabilité du line-up est l'un des critères de base pour la réussite d'un groupe, chose qu'on trouve rarement chez les groupes locaux... A propos de nos groupes locaux comment sont vos relations avec eux?

   Haythem : On peut dire qu'on a des relations basé sur le respect avec les groupes locaux et on est bien content que ça soit comme ça ! C’est pour le bien de notre groupe et le bien des leurs aussi, ainsi que la scène Metal tunisienne.

   Yessine : Nous sommes presque amis avec tout le monde, nous n'avons aucun problème avec qui que ce soit et j'espère que c'est réciproque parce que ça sert vraiment rien, au contraire, les groupes tunisiens doivent s'aider puisque comme tout le monde le sait, le nombre des groupes est limité par rapport à d'autres pays arabes.


Xul : La scène locale est trop petite mais les conflits dépassent le nombre des groupes actifs, comment voyez vous l'avenir de la scène Metal tunisienne ? Le nombre des groupes augmente mais la continuité des groupes est incertaine.

   Haythem : Oui c'est exact on remarque bien l'augmentation des nombres de groupes et le manque de la continuité, mais a mon avis si chaque groupe essaye de faire de son mieux et de travailler avec motivation et polyvalence la scène Metal évoluera ! Le nombre des groupes actifs en ce moment est très limité et je pense qu'il est temps de faire des efforts.

   Yessine : Exactement, le nombre des groupes s'accroit de plus en plus, mais la plupart d'eux finissent par arrêter leurs activités et cela a mon avis, est du au manque de motivations, parce que arriver à un certain stade, le groupe ne trouve plus les moyens pour acheter du matériel et tout ce qu'il faut pour répéter, enregistrer...
Pour ce qui est des groupes actuels, franchement je pense que le niveau des groupes tunisiens a un peu baissé si on le compare avec des groupes tel que Not Dead Yet, Propaganda, Pirania... et la liste est longue et contrairement a tout ce qui organisation d'événements, la scène Metal tunisienne a connu une très grande amélioration, et on cite par exemple l'arrivé de Haggard dernièrement en Tunisie, Dark Tranquility, Paradise lost le prochain mai...



Xul : Vous avez parlé de l'organisation des événements, il y a quelques jours les Phobia ont refusé une monté au Festival Méditerranéen de la Guitare, que pouvez vous dire à ce sujet ?

   Yessine : Je préfère ne pas trop en parler, mais un groupe qui n'a même pas été contacté par l'organisation pour confirmer sa montée, et en plus de ça  l'annonce a été faite avant 7 jours du show, comment voulez vous que le groupe soit prêt pour monter sur scène alors qu'il est entrain de travailler sur autre chose ?

   Haythem : Oui, on a annulé notre participation à cause d'un manque de respect envers le groupe. Le groupe a était confirmé aux scènes jeune talent du Festival Méditerranéen de la Guitare sans même prévenir le groupe ni lui donner des explications a propos de ce qui se passe !
Logiquement le groupe va refuser de jouer et je pense que n'importe quel groupe a notre place n'acceptera de jouer. En quelque sorte cette organisation aurait au moins pu nous contacter et nous expliquer avec des détails c'est la moindre des choses ! Et tout ça, ça ne veut pas dire que l'organisation lui manque beaucoup de qualité au contraire ! Mais seulement ce geste de sa part n'est pas du tout acceptable.



Xul : Vous n'êtes pas les seuls qui n'ont pas apprécié ce manque de respect envers le groupe, et beaucoup de personnes critiquent l'organisation de la 7ème édition du festival pour, certaines personnes disent que le festival a perdu sa crédibilité, vous en pensez quoi?

   Haythem : Oui absolument, je l'ai dit moi même et je le pense vraiment parce que comparé aux éditions précédentes le festival a fait une baisse profonde au niveau qualitatif. Le festival est devenu plus commercial que musical vu le choix des groupes et les genres de musique différents a la même soirée ! Mais tout ce qui est sonorisation et lumière techniquement le festival évolue bien ! À mon avis les créateurs de ce festival doivent prendre leur temps pour réfléchir et bien analyser leur choix et donner une occasion au public par exemple 'vote' pour prendre leurs avis en considération ! Je trouve que ça ira mieux comme ça.

   Yessine : Comparé aux éditions précédents du festival, cette édition confirme ce qui a été dit, même si dans les autres éditions y'avait pas trop de groupes étrangers, y'avait un bon nombre de groupes tunisiens, ce qui est plus important pour notre scène Metal tunisienne que de ramener une masse de groupes étrangers.
Et je crois que c'est clair que même le nombre de public a fortement diminué dans les 2 dernières années et je pense que cela explique tout.



Xul : On va revenir à Phobia. Lorsqu'on a parlé de l'annulation de votre show, vous avez précisé que vous travaillez sur autre chose, et les échos disent que Phobia préparent une nouvelle démo, pouvez-vous nous en dire plus ?

   Haythem : On compte sortir un single en ce moment et on a prévu la sortie d'une nouvelle démo en été inchallah ! Pour le style on peut dire que c'est du Deathcore Mélodique reste à voir les chroniques et prendre leurs avis objectifs ! Cette nouvelle démo sera différente de la première au niveau du style et influence ! Je laisse la parole aux compositeurs pour mieux expliquer tout cela.

   Yessine : Absolument, on prépare une nouvelle démo qui comportera 4 ou 5 titres, dont sa sortie, si tout va bien, est prévue pour l'été 2010.
On compte sortir un single qui sera un avant-gout avant la démo, et je pense que le style sera de loin différent de "Itinerary".
Je peux également dire que les fans de BMTH, The Black Dahlia Murder, Caliban, Parkway Drive… ne seront pas déçus.



Xul : De ce fait on constate que le groupe commence à prendre une voie plus expérimentée et d'après votre réponse on voit bien que vous avez des influences à base US, Deathcore de la nouvelle vague Heavy Metal américaine... Pensez-vous à introduire d'autres éléments dans votre musique pour l'enrichir un peu et pour créer sa propre identité ? Car à l'écoute d'Itinerary on sent que le groupe n'a pas d'identité personnelle qui le fait sortir du lot...

   Haythem : Oui exactement Itinerary ce n'était que le début du groupe ! Et j'espère qu'on avance petit à petit ! Surtout avec la nouvelle démo qui est prévu pour cet été. Personnellement j'ai senti quelque chose produite par le groupe lui même et ça c'est grâce au travail et les expériences ! On est trés impatient de lire les chroniques et prendre les avis des chroniqueurs en considération. On espère être à la hauteur.

   Yessine : Oui, c'est sur, le groupe a acquis de nouvelles influences, et contrairement  a Itinerary, je pense que notre nouvelle démo sera plus originale que la première, mais je ne pense pas qu'on introduira d'autres instruments a notre musique. Parce ce que ce n'est pas en introduisant une "darbouka" ou un instrument de ce genre que le groupe va créer sa propre identité...  Le problème c'est que les étrangers en écoutant un groupe arabe, ils s'attendent a que leurs musique soit influencé par leur culture, et nous on veut casser cette règle.



Xul : L'identité d'un groupe peut se créer à partir d'un concept, les instruments ne sont que le moyen pour traduire et transmettre ce concept... On va parler un peu de la nouvelle démo, avez vous déjà choisi le nom ? Et pour ce qui est de l'enregistrement, vous allez avoir recourt à Mahdi Riahi (Vomit the Hate) ?

   Haythem : Non le nom n’est pas encore choisi, pour l'enregistrement on ne sait pas trop peut être ça sera chez Yessine ou même chez Mahdi (Vomit the Hate) et il y a une forte possibilité que la batterie sera réelle cette fois, enregistré par moi-même, mais rien n'est sur pour l'instant ! On est entrain de tout planifier et organiser au fur et a mesure.

   Yessine : Comme Haythem l’a précisé le nom de la démo n'est pas encore choisi vu que les titres ne sont pas encore achevés même coté lyrics (à part deux).
Pour ce qui est de l’enregistrement, il est fort probable que ca sera chez moi cette fois ci, on aura peut être recourt à Mahdi pour le mastering.



Xul : Bonne chance pour l'enregistrement c'est une tache très dure. Pour ce qui est de votre première démo Itinerary, avez vous contacté des labels ? Ou bien vous vous êtes contentés de quelques chroniques pour le début ?

   Haythem : Merci, pour la démo, en effet, on s'est limité aux chroniques et en plus de ça on n’a pas de contacts avec des labels pourtant on voudrait bien créer des liens et d'avoir accès a une maison de production ! J’espère que ça se réalisera prochainement mais on préfère pour l'instant travailler dur pour présenter une production assez acceptable.

   Yessine : Nous avons reçu une offre d'un label "Secret Port Records" de la Grèce mais l'offre n'était pas très claire, du coup on l'a loupé, mais on compte contacter des labels, une fois la nouvelle démo sortie, elle sera meilleure que la première.



Xul : Votre route semble être tracée, mais là j’ai une question que j'aurais du vous poser avant, comment se déroule le processus de la composition au sein de votre groupe ?

   Yessine : La base de nos compositions sont faites par moi même, mais ca ne veut pas dire que les autres membres se contentent de me regarder, aux répètes chaque membre essaye d'ajouter sa toucher personnelle, soit par des idées, soit par un style de jeu...

   Haythem : La base de la composition se fait toujours par le leader du groupe Yessine Boudaya et juste après les touches de chaque membre s'ajoutent aux compos pour créer une production collective ! Pour le chant les paroles sont écrites et arrangées par Ramy Amri (vocal) et Yessine Boudaya (guitar) pour la batterie je m'y occupe personnellement pour bien enrichir les riffs d'après la base de composition faite par Yessine.



Xul : Well, une question inévitable que je pose à chaque groupe, quelle est votre définition pour le mot "Underground" ?

   Yessine : On utilise le mot underground pour les groupes amateurs d'habitude, alors que ce mot signifie en anglais "sous terre", et veut dire exactement tout ce qui se fait en cachette.
Pour le cas des groupes, un groupe Underground, signifie un groupe sans label, un groupe qui fait tour par lui-même.

   Haythem : Groupe underground c'est un amateur, c'est à dire un groupe qui vient de créer son début et qui prépare son avenir petit à petit sans labels et sans aucun contact extérieurs comme la majorité des groupes locaux.



Xul : Merci les gars pour le temps que vous m'avez accorder pour répondre aux question, je vous laisse le dernier mot pour clôturer cette entrevue.

   Yessine : Je voudrais bien souhaiter bonne chance a Metal Waves et son avenir, on espère bien être l'un des participants du prochain Metal Waves Show :D et merci à vous pour cette soirée !
Tout le plaisir est pour nous Houssem. À très bientôt.

   Haythem : Merci à toi d'avoir pris l'initiative de nous faire cette interview, c'est encourageant.
Et je profite pour annoncer encore une fois que notre nouvelle démo est prévu pour l'été et que nous sortirons un single avant ça.
Et merci encore une fois :D.



Interview par Xul, Mars 2010
(MSN)




© Metal Waves VptV 2007-2016