Menu

Festival Méditerranéen de la Guitare : Scène Jeunes Talents (25 mars 2009)

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

    Nous voilà déjà avec la quatrième et la dernière journée de la scène Jeunes Talents, et oui, trois journées se sont écoulées avec plusieurs talents Tunisiens qu’on a eu le plaisir d’apprécier sur scène. Et au programme de cette dernière journée, il y a les Djangirls et les Infernal Tragedy tandis que le troisième groupe programmé, à savoir les Gallows Pole n’ont pas pu jouer pour des raisons personnelles.

   Le show commence un peu en retard vers 14h35 avec les petites fillettes des Djangirls qui débutent leur prestation avec une reprise de How Long caractérisée par un jeu plutôt propre et net. Ensuite on a eu droit à une Sweet Dreams à la sauce Djangirls, une interprétation personnalisée plutôt réussite et chaleureusement applaudie par le peu de public présent. Et ça enchaîne avec la fameuse Don't Cry, version des Guns N’Roses qui débute par une petite faute de la part de la guitariste qui s’est trouvée dans l'obligation de recommencer de nouveau. Rien de bien grave finalement, le titre a était bien présenté en fin de compte surtout avec la belle voix de la chanteuse.
Petite surprise! On a pu savourer pour la première fois la super jolie voix de Essya qui nous a présenté I'm Yours version A Cappella avec Asma la chanteuse du groupe.
Et ça continue ainsi, avec des reprises simples certes mais efficaces, un moment de détente clôturé par Seven Nation Army des White Stripes, marqué par une petite désynchronisation de la part de la jeune batteuse du groupe qui s'est rattrapée juste après par un mini petit solo de batterie.
Une prestation plutôt réussie des jeunes Djangirls, mais on aimerai bien écouter une composition lors de leurs prochaines apparitions sur scène.

Une petite pause, le temps que les Infernal Tragedy s’installent sur scène,  l’une des découvertes des auditions qui s'est imposé lors du Festival Accor de Guitare qui s'est déroulé en Février dernier.
Cette jeune formation originaire du nord ouest et plus exactement de Beja nous a fait goûter du bon Power/Progressive Metal avec un répertoire constitué uniquement de compos, très bien ficelées avec de bons arrangements et de supers riffs teintés par un très bon timbre de voix du chanteur.
Leur prestation se voit interrompue juste après le premier titre à cause d'un problème avec le bassiste qui a perdu sa ceinture.
Et ça ne va pas trop tarder pour que le show continue avec la très bonne musique du groupe, une musique qui n'a quand même pas réussit à faire bouger le public pour quitter les chaises malgré sa bonne réception auprès de ce dernier. Peut être que c'est dû à la présence scénique quasi absente ce qui n'encourage pas la foule à bouger, chose à revoir chez les Infernal Tragedy. Et tant qu'on parle des choses à revoir, il est important de noter que la plupart des solos de guitare n'ont pas vraiment étaient réussis, tantôt au niveau des effets choisis et d'autres fois au niveau de l'interprétation en elle même, il faut également signaler les petites lacunes au niveau de la batterie qui se traduisent essentiellement par des pertes de tempo.
Et tout comme le groupe précédent, on à eu droit à un solo de batterie, certes plus compliqué et plus long que celui des Djangirls vu la différence entre les deux styles, mais un peu moyen pour du Power/Progressive Metal, mais ça reste quand même à saluer.
En tout, on a pu apprécier cinq compositions dont See and Sky qui a était rejouée une deuxième fois vers la fin de leur Show.
C’était bien en gros, une prestation réussie pour cette jeune formation prometteuse qui est à encourager vraiment.

Et voilà que cette journée touche à sa fin avec une petite déception auprès du public qui espérait bien voir les Gallows Pole, mais dommage, ils n’étaient pas de la fête.

Par Gothicos

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK