Menu

Chronique : Absurdity - Urban Strife (EP)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: A
  • Hits: 1058

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Absurdity

Release : Urban Strife (EP)

Year : 2007

Country : France

Genre : Deathcore

Label : Independant

Note : 13.5/20

Tracklist :
01.Bad Hangover
02.Happiness
03.Powered
04.Bagga
05.Star For A Day
06.Payback
07.Soul' Spirit
08.Star For A Day (Bonus Track)

   Absurdity
, cette formation française née dans les ruelles strasbourgeoises il y a presque 6 ans, nous livre pendant cet automne ‘2007’ un EP de 7 titres portant le nom de Urban Strife, un opus combinant du Death Metal et du HxC le tout enrobé de quelques nappes de samples.

Commençons par la pochette qui me rappelle un peu le fameux jeu vidéo "Resident Evil" ou même les films de zombies avec une ville ou plutôt une cité déserte, où on trouve un escalier qui conduit vers le néant ; ce néant qui nous laisse perplexes avant d’entamer l’écoute de cette réalisation auto-produite par les adorateurs de l’absurde.
Passons au vif du sujet avec cet EP, de 7 titres (+1 bonus track). Le premier qui vient nous dévorer les oreilles est Bad Hangover, un titre qui commence avec un sample malsain puis on a le plaisir d’écouter un jeu qui aux divers changements, tantôt Death Metal, tantôt HxC avec un chant plus Death que core et qui n’est pas, à mon goût, bien enveloppé avec le style du groupe. Ce que je reproche au groupe, c’est l'effet de guitares qui parait un peu sec et qui manque un peu de brutalité, parfois on sent que la zik est un peu vide mais le jeu de batterie, parfois simple parfois technique, vient sauver le tout.

L’introduction des samples m’est apparue un peu bizarre aux premières écoutes, c’est comme si le groupe voulait se caractériser et créer sa propre personnalité à travers ces samples. J’ai senti que les idées d’innovation ont échappé au groupe pour enfin les trouver en introduisant des samples avec leur Deathcore. Mais ce n’est pas aussi mal que ça, les samples sont bien introduits mais parfois c’est hors sujet tout comme dans le titre Bagga où on entendait des scratches qui m’ont rappelé la musique "hip hop".
Le fond synthétique, dans le titre Happiness, a donné au titre une atmosphère malsaine mais il est encore mal introduit.

S’ensuit le titre Soul Spirit, un titre dans les veines des ses précédents, du Deathcore "Absurdityien" avec quelques influences Fear Factory, Vader et autres… mais après 4 minutes le titre devient totalement Darkwave, Dark Ambient ou même Noise, 6 minutes au complet on n’entendait que ça ce qui est trop long. Peut-être le groupe a voulu combler un vide mais c’est en tout cas mal choisi, si c’était une intro ou même un outro ça aurait pu s’arranger.
L’EP est clôturé par un Bonus Track qui commence avec une introduction de la fameuse variété française star ac’ puis un mixage du 5ième titre Star for a Day (Bitch for a Lifetime) avec un passage de samples qui m'a rappelé les drum & bass, je ne sais pas pourquoi mais ça m’a rappelé Pervert's Church de Cradle of Filth même si ce n’est pas le même thème.

A la fin, on peut dire que Absurdity nous ont livré un EP innovant mais avec un peu de maladresse dans le choix des samples, leur style est énormément intéressant mais ils devraient approfondir un peu plus leur recherche. Une auto-production hallucinante coté son et un mixage excellent, une pochette attirante malgré le manque de couleurs et son aspect sombre. Un groupe prometteur avec un futur certainement riche en émotion, à condition que le groupe saurait comment innover.

13.5/20
Par Xul

Site Officiel
My Space

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK