Menu

Chronique : Aeternus - Beyond The Wandering Moon

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: A
  • Hits: 1563

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Aeternus

Release : Beyond The Wandering Moon

Year :1997

Country : Norway

Genre : Black Metal

Label : Dark Essence Records

Note : 17.5/20

Tracklist :
01.Under The Blade Of The Dead
02.Sworn Revenge
03.White Realm
04.Sentinels Of Darkness
05.Embraced
06.Vind
07.Waiting For The Storms
08.Winter Tale
09.To Enter The Realm Of Legend
10.Celtic Harp Solo (The Last Feast)

    Ceci est le deuxième album d'Aeternus, et quel album ! Après un premier opus déjà culte, avec un aspect guerrier et nordique (Dark Sorcery, 1995), voilà qu'ils nous ressortent un album encore plus majestueux et plus épique.

Avant de commencer cette chronique, je veux ajouter quelques petites informations à propos de ce groupe norvégien.
Aeternus a été formé au début des années 1990 dans la ville de Bergen, en Norvège, par Arès (basse et vocaux), qui est le leader/fondateur du groupe. Il s'inspire essentiellement des ténèbres (sous toutes leurs formes), mais aussi sur le côté obscur des forces de la nature pour produire une musique ténébreuse et envoûtante... Parmi ses rangs, le groupe compte Morgan, une personne connue dans une autre formation norvégienne, Obtained Enslavement.
Cet album, enregistré dans le fameux Grieghallen Studio, est une réussite totale. Malgré sa sortie en 1997, pas mal de groupes de Black Metal s'inspirent de cette tuerie nordique, on cite par exemple Belenos.
L'intro au piano est d'une beauté rarement égalée, j'ai dû l'écouter des milliers de fois et à chaque fois, mes trippes ne font qu'un tour...
Ensuite, c'est une avalanche de riffs tout aussi bons les uns que les autres qui s'enchaînent avec cette voix qui vous transporte sur les champs de bataille où la guerre fait rage...
Cet album est très rapide, avec des coupures lourdes ou épiques qui s'enchaînent parfaitement. Le son est excellent, l'ambiance incomparable... bref, je ne vois pas comment rester indifférent face à la grandeur d'une telle musique.
Le dernier morceau à la harpe (Celtic Harp Solo - (The Last Feast)) est tout bonnement extraordinaire, avec des bruits de feu de bois qui grésille, on a vraiment l'impression d'être au sein des batailles des Enherjers (les guerriers scandinaves).

Un album à posséder absolument à tous ceux qui ont une âme de guerrier, et à ceux qui aiment dormir seuls dans les forêts avec de la bonne musique dans les oreilles.


17.5/20
Par Akram Fenrisúlfr

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK