Menu

Chronique : Anthropolatri - V Svete Kostrov

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: A
  • Hits: 1537

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Anthropolatri

Release : V Svete Kostrov

Year : 1999

Country : Ukraine

Genre : Pagan Black Metal

Label : Chanteloup Creations

Note : 16.5/20

Tracklist :
01.Karpatsky Duh
02.Lesa Svyatiboga
03.V Svete Kostrov
04.Kto K Nam S Mechom Pridet
05.Slavyanskoe Bratstvo
06.Letyat Nashi Strely Vo Tmu
07.Voshod Solntsa
08.A Kostry Goryat

   Anthropolatri
est un "two" men’s band originaire d’Ukraine, formé en 1997 par Radogoat et Vogneslav. Le groupe joue un Black Metal typiquement Ukrainien, c’est-à-dire un Black très (souvent) symphonique et agrémenté de parties folkloriques. Beaucoup de groupes de Pagan Black affichent clairement des idées extrémistes mais ce n’est pas le cas chez Anthropolatri ou du moins, ils n’en font pas allusion, mais portent plutôt beaucoup d’amour pour leur pays. Moi même je pense que ça cache probablement un peu de "nationalisme", mais ça reste un avis personnel. En tout cas vous ne devez pas passer à côté de cet album.

V Svete Kostrov (In The Light Of Flames) commence par une longue intro intitulée Karpatsky Duh (plus de 5 minutes) totalement instrumentale et acoustique, arrangée par un orchestre local. Personnellement je n’ai pas trop accroché, mais il faut avouer qu'elle a un certain charme surtout avec un véritable orchestre jouant un morceau issu de la vraie culture du pays, et non pas un simple morceau joué au clavier avec quelques arrangements.

Les sept autres titres suivants s’enchaînent très bien et les 46 minutes de l’album passent inaperçus même si on sent une énorme ressemblance dans les titres avec un Pagan Black assez mélodique et teinté de touches folkloriques. Mais malgré tout, l'atmosphère reste froide et guerrière notamment grâce à une batterie très rapide, parfaitement exécutée et qui donne un bon rythme à l‘ensemble.

Voila déjà de quoi vous donner envie d’empoigner votre épée et de partir guerroyer dans les grandes forêts enneigées d‘Ukraine. On a le plaisir d'écouter des riffs très mélodiques comme sur "V Svete Kostrov" ou d’autres presque Death sur certains passages de "Kto K Nam S Mechjom Pridjot". Le chant typé Black est très agressif, mais parfois a une tendance Deathy comme sur "Lesa Svyatiboga", et parfois on remarque la présence de quelques passages au chant clair qui renforcent encore plus la touche mélodique.

Le fameux Saturious (Nokturnal Mortum, Aryan Terrorism, Lucifugum…) vient se joindre au groupe pour s’occuper des parties claviers, qui demeurent sobres, de bonne qualité mais sans être techniquement exceptionnelles, et parfois même en retrait par rapport aux autres instruments.

En clair, on a donc un album d’un jeune groupe qui a osé se démarquer de la scène Black ukrainienne, pour ceux qui préfèrent une musique originale venue tout droit de l'Europe de l'Est.

16.5/20
Par Akram Fenrisúlfr

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK