Menu

Chronique : Avulsed - Gorespattered Suicide

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: A
  • Hits: 1459

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Avulsed

Release : Gorespattered Suicide

Year : 2005

Country : Spain

Genre : Death Metal

Label : Metal Age Productions

Note : 16.5/20

Tracklist:
01.Gorespattered
02.Burnt but Not Carbonized
03.Filth Injected
04.Infernal Haemorrhoids
05.4 N Sick
06.Harvesting the Blood
07.Let Me Taste Your Flesh
08.Hoax Therapy
09.Divine Wine
10.Protervia
11.Eat Foetal Mush
12.Ace of Spades (Motörhead Cover)

   Deux ans après la sortie de Yearning For The Grotesque, un album qui n’a malheureusement pas eu le succès attendu, les espagnoles d'Avulsed nous font goûter le fruit de leur quatrième opus Gorespattered Suicide.

La première chose qui nous attire c’est la pochette de l’album qui est certes gore tout comme les autres groupes du genre, mais ce qui la rend encore plus extrême et plus choquante c’est l’utilisation d’images réelles ce qui pousse les limites de l’atrocité et de la brutalité loin des dessins habituels des autres à la Cannibal Corpse. Et la musique en en elle-même n’en manque pas de brutalité non plus, du très bon Death Metal assez varié, mélangeant puissance, technique et mélodies, le tout englobés par la superbe voix monstrueuse et caverneuse de Dave Rotten, une voix vraiment surprenante et unique si je vous dis que Mr.Dave, et contrairement aux autres chanteurs du même genre, n’utilise jamais d’effets! C’est d’ailleurs son image de marque si on peut dire ça.

Revenons à la musique qui commence par deux super bons titres, l’éponyme "Gorespattered Suicide" et "Burnt But Not Carbonized", deux titres assez variés alternant entre rapidité avec des Blast beat féroces à couper le souffle et des passages Mid-Tempo bourrés de bonnes mélodies, des mélodies qui sur certains passages ont une tendance orientale assez prononcée, et oui on ne s’attend pas à une chose pareille avec un tel groupe, mais à notre plus grand plaisir ces mélodies sont bel et bien là, ça commence surtout avec le troisième titre Filth Injected et ça s’accentue encore plus avec Let Me Taste Your Flesh. On aura même droit à des passages avec des instruments ethniques, rarement si ce n’est jamais utilisés avec ce genre de Metal, des instruments comme la Guitare Andalouse avec le titre Divine Wine ou encore le Sitar avec l’excellent morceau instrumental Hoax Therapy, un titre caractérisé tout comme Filth Injected par l’utilisation de quelques nappes de synthé tellement bien placés que ça donne une autre dimension à ce bon Death Metal.

Et on en fini pas avec les surprises de la horde à Dave Rotten, un morceau d’à peine 10 secondes sera de la partie, un titre à la sauce Grind avec une intro, un Mid-Temp et un solo, le tout en 10 secondes!
Et ça continue après avec des titres tout aussi bons les uns que les autres, toujours avec ce mélange parfait entre brutalité et mélodie, toujours avec cette magnifique voix gruttale de Dave Rotten, toujours avec ces variation de tempo, ces breaks et ces bon riffs de Death Metal accrochants.
Des titres comme Burnt But Not Carbonized, Filth Injected, 4 N Sick, Let Me Taste Your Flesh ou encore Divine Wine sont à écouter et à apprécier vraiment.
Et pour clôturer cet opus, les Avulsed ont opté pour une petite reprise, certes pas trop personnalisée mais sympa quand même, il s’agit de Age Of Spades des Motörhead qu’on aurait bien aimé l’écouter un peu modifiée surtout que c’est une reprise trop courante et ça nous changera un peu des versions personnalisées de temps en temps.

Un album pleins de surprises, qui confirme le statut des Avulsed en tant que l’un des groupes phares de la scène Death Metal Espagnole.
Un album à ne pas rater pour les fans du Death Metal, et qui pourra même plaire au non Death Metalleux vu sa diversité et son coté assez mélodique, un must quoi.

16.5/20
Par Gothicos

Site Officiel
MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK