Menu

Chronique : Astral Luminous - Lunaric Tide

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: A
  • Hits: 1389

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Astral Luminous

Release : Lunaric Tide

Year : 2009

Country : USA

Genre : Dark Ambient / Black Metal

Label : Hypnotic Dirge Records

Note : 15/20

Tracklist:
01.Lunaric Tide
02.Astral Luminous
03.Binaural Vibrancy
04.Cosmic Dream

   
Voilà, deux ans après sa première démo, que je tiens en main le premier album d'Astral Luminous.

Pas mal de changements ont eu lieu depuis. Tout d'abord, naturellement, la production s'est améliorée. La guitare, et même la basse, sont bien audibles ici. Le chant n'est plus aussi distortionné, et les parties Dark Ambient prennent encore plus de place pour faire carrément partie intégrante de la musique. Il ne s'agit plus de mettre un peu de Dark Ambient ici ou là, mais de titres entièrement composés dans ce style.

L'intro émane une sorte d'aura mystique qui va très bien avec le thème général du projet. Ça évoque l'infinité de l'espace, entre autres, mais d'une façon différente de celle de Darkspace par exemple. Puis entre en jeu le Black Metal à proprement parler, et c'est là que commencent à se forger les premières impressions.

Les différences se font tout de suite sentir. Le chant est plus mis en avant qu'au passé avec moins d'effets, les instruments sont beaucoup plus audibles, et on peut facilement discerner les riffs et les mélodies jouées par la guitare. Le point faible concerne la batterie programmée qui, heureusement, n'est pas totalement ratée en ce qui concerne sa qualité sonore, mais ça peut toujours être mieux.

Il y a certaines parties où la basse sort un peu du lot pour faire son propre jeu, et c'est vachement bien exécuté. Elle vient apporter une certaine touche difficile à décrire au milieu de tout cette vague de répétitivité (à ne pas prendre au mauvais sens du terme). En effet, la musique est du genre répétitif mais hypnotisant, et c'est même efficace, chose plutôt difficile à atteindre sans passer par un sentiment de lassitude qui pourrait s'installer tôt ou tard chez l'auditeur.

Les parties Ambient comme je l'ai dit ne manquent pas (je dirais même qu'elles prennent une place plus important que le Black Metal). Mis à part l'aspect spatial ou mystique dont elles disposent, elles ont une sorte de voile éthéré qui les entoure, comme pour mieux plonger l'auditeur dans cet énorme océan qu'est le cerveau humain, avec toutes les capacités dont il est capable.
Le meilleur exemple est la dernière partie du titre Astral Luminous, jouée avec une guitare clean et des synthés et qui me donne un certain air de déjà vu, seulement je n'arrive plus à me souvenir du nom du groupe chez lequel j'ai entendu quelque chose de similaire.
Le dernier titre est quant à lui différent. Ça ferait tout de suite penser au film 2001: A Space Odyssey. L'espace, le noir, et être perdu dans tout ça, c'est le genre de sentiments qu'on peut avoir à l'écoute de Cosmic Dream, qui d'ailleurs porte bien son nom.

En tout, cet album est très bon pas vers l'avant de la part de Scott Johnson, mais il reste toutefois du travail à faire. Même si la musique est efficace et qu'elle procure les effets souhaités, il reste quand même un peu de chemin à faire pour se forger un son propre à ce projet.
Je suis certain que la prochaine réalisation d'Astral Luminous sera encore plus intéressante, et je croise donc les doigts en l'attendant !

15/20
Par Belial

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK