Menu

Chronique : Brood Of Hatred - New Order Of Intelligence (EP)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: B
  • Hits: 2387

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Brood Of Hatred

Release : New Order Of Intelligence (EP)

Year : 2012

Country : Tunisia

Genre : Death Metal

Label : Independent

Note : 17.5/20

Tracklist :
01.Deconstruction
02.The Mind That Emerged
03.Terminal Velocity
04. Technological Genocide

    Depuis la révolution du jasmin, la scène Metal locale "Tunisienne" a connu une hibernation incontournable, plus de concerts ni de festivals, on n’entend plus parler de nouveaux groupes, ni de réformation… on sentait le blizzard souffler de partout, sauf chez les Myrath bien sur qui ont su s’expatrier à l’étranger.
Mais dans un coin de la capitale Tunis, un groupe est né dans la haine, des progénitures haineuses qui veulent s’enraciner dans une scène où quelques grands ont su résister au blizzard, un trio s’est formé sous le nom de Brood of Hatred que je vous invite à découvrir de suite car ils ont besoin de vos oreilles assoiffés d’une nouveauté locale.

Brood Of Hatred a donné naissance, en mars 2012, à un EP 4 titres intitulé New Order Of Intelligence, un opus basé Death Metal, et pas n’importe quel Death Metal, c’est du suédois, un aspect qui m’a rappelé de loin comme de près Bloodbath sur certains passages, peut être un peu de Grave mais pas trop et aussi les frenchs de Gojira.

Rentrons dans le noyau de cette réalisation sans perdre du temps, la structure de leurs titres me donne l’impression que les influences du groupe ne sont pas axées uniquement sur le Death Metal mais il y a aussi l’âme du Black Metal dans certains passages où le jeu batterie / guitare est très rapide et dans d’autres parties on trouve l’esprit du Death Doom, à titre d’exemple le titre Terminal Velocity qui m’a vraiment marqué avec ses changements et ses variations de rythmes, et surtout avec son passage acoustique qui vient subitement à la deuxième minute après un rafale de riffs et de doubles pédales. C’est cette partie qui m’a prouvé que ce jeune groupe a du potentiel et que la recherche musicale est au rendez-vous.

Le chant guttural est très bien maitrisé et le jeu de guitare est propre, d’ailleurs le son de l’EP frole la perfection…
Le seul point négatif qui a attiré mon attention concerne le jeu de batterie, le groupe doit faire attention car dans certains passages on sent un jeu quasi-impossible (sauf pour Geroge Kollias) c’est un détail futile certes, mais une oreille musicale de chez Listenable Records ou Deadsun Records ça ne passera pas inaperçu.

Je ne veux pas trop m’étaler la dessus même si j’ai envie de décortiquer l’EP titre par titre, je tiens à féliciter ce jeune groupe qui va certainement marquer son nom en gras.

Ames sanglantes, Brood Of Hatred vous crache une haine destructrice, veuillez la consommer sans modération.

Cet Opus est un produit Made in Tunisia Post-Révolution !

17.5/20
Par Xul

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK