Menu

Chronique : Bann - Æschatologia

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: B
  • Hits: 1587

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Bann

Release : Æschatologia

Year : 2009

Country : Germany

Genre : Ambient Black Metal

Label : Grief Foundation

Note : 17/20

Tracklist:
01.Der Geiger
02.Schwarze Bulle
03.Narrenschyff
04.Carmina Necrologia
05.Fraß der Flammen: I Póli
06.Die letzten Dinge (Æschatolog)

   Après un EP plutôt prometteur, voilà que Bann reviennent cette année avec un album qui s'annonce encore mieux élaboré.

Dès les premiers instants on sent que ça va être quelque chose de différent. L'intro en violon est magnifique ! Et, contrairement à ce qu'on pourrait le penser, le violon ne se limite pas seulement à l'intro ou à de simples passages ci et là pendant les 65 minutes et quelques que nous propose cet album. On le trouve de façon abondante, occupant une place peut-être aussi importante que celle des claviers.
Les claviers sont toujours là donc, tout comme dans le premier EP du groupe, et c'est encore plus varié ici puisque ça va de simples synthés qui si limitent à occuper le fond à des parties de piano exquises et d'une énorme beauté !
Toutes ces variations donnent un aspect très mélodique à la musique, et encore plus mélodique que l'EP grâce aux guitares.

Le chant est toujours aussi varié. On retrouve les mêmes styles de chant qu'on a déjà écouté dans Antiochia, avec en prime des parties assez "théâtrales" qui correspondent très bien à la musique et à certains passages très particuliers.

La musique dans cet album est une continuation naturelle du travail qu'a commencé le groupe avec sa première réalisation trois années plus tôt. L'approche du Moyen-Âge du groupe est différente de celle des autres. Il ne s'agit pas ici de mélanger mélodies et instruments folkloriques à des paroles de festivités ou de guerres antiques. Le groupe officie dans un Black Metal assez dépressif, influencé légèrement par la musique classique et par l'Ambient. Aucune trace donc de musique folklorique ici. Quant aux paroles, ne parlant pas la langue allemande, je ne peux que me baser sur la feuille du groupe où ils mentionnent certains des thèmes traités ici, à savoir Les Croisades, la mortalité infantile, ou encore la bulle papale de l'année 1484 où des milliers de personnes ont été condamnées à la torture et à la mort pour accusations de sorcellerie et d'hérésie...

Il y a cependant quelques points à signaler en ce qui concerne cet album. Premièrement la durée, celle des titres et de l'album en général. Personnellement ça ne me gêne pas vraiment, étant habitué au Doom Metal et aux titres longs en général, mais certains trouveraient des difficultés à bien suivre le déroulement de l'album, surtout que certains passages sont assez répétitifs.
Ceci n'est pas important à vrai dire, mais le plus important c'est que, vue que la qualité de la production s'est améliorée, là on ressent vraiment trop qu'il s'agit d'une boîte à rythmes plutôt que d'une véritable batterie. Ça se ressent dès le premier titre en particulier, ce qui a un effet un peu désagréable, contrairement à l'EP où ça ne se ressent quasiment pas.

En tout cas cet album est une véritable réussite. Très riche et sombre, il devrait certainement plaire à tous ceux qui ont déjà aimé Antiochia de la part du même groupe, ou tout simplement à ceux qui aiment une bonne dose de mélodie et une atmosphère bien immergente dans leur Black Metal.

17/20
Par Belial

Site Officiel 
MySpace


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK