Logo

Chronique : Dreamcatcher - Demo

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Dreamcatcher

Release : Demo

Year : 2006

Country : France

Genre : Heavy / Power / Thrash Metal

Label : Independent

Note : 12/20

Tracklist :
01.No Way Out
02.People Of darkness
03.I Will Spit On Your Grave
04.The Soul Can't Rest

   Formé en Novembre 2001 et puisant ses influences dans le Heavy Metal et le Thrash des années 80, le groupe français Dreamcatcher est en fait un quintette composé de Chris au chant, Denver et Geoff aux guitares, Rado à la basse et Nico à la batterie.

Sa première démo sorti en 2006 ne nous parvient que maintenant. En effet, un bref passage sur le site officiel du groupe (www.dreamcatcherfrance.com) laisse entendre que Dreamcatcher s’est reformé à l’occasion d’un concert parisien le 7 janvier 2010. Ceci explique que la band redémarre la promo avec des anciennes bandes dans l’attente, semble t-il, d’enregistrer leur 1er album.

Ont-ils bien fait de reprendre du service ? Alors s’il est vrai que la production de ce premier EP est moyenne (mais c’est normal ! Il s’agit d’une démo), la musique n’en ai pas moins désagréable et ce malgré quelques imperfections rythmiques.

Le métal de Dreamcatcher est ni vraiment très Thrash (on est loin de Metallica, Anthrax ou Annihilator) ni très Heavy Metal (on est loin de Iron Maiden ou Judas Priest) ce qui donne une sensation de confusion musicale. Il faut dire aussi que 4 titres c’est bien peu pour évaluer le potentiel du groupe.

Deux titres sortent du lot: "People Of Darkness" et "The Soul Can’t Rest". "People Of Darkness" alterne des passages mid-tempo à des séquences plus Speed et mixe des voix Death, Heavy voir épiques agrémentées de chœurs efficaces. Ce titre porte bien son nom sombre de "Gens des ténèbres".

Mais la perle de cet EP est bien le quatrième et dernier titre. L’intro de "The Soul Can’t Rest" rappelle le mythique "Raibow Theme / Frozen Rainbow" du premier album de Saxon. Il s’agit d’un tempo lent qui s’accélère progressivement pour passer des guitares arpégées à des rythmiques distorsées très Heavy. Le refrain soutenu par des claviers est de toute beauté. Incontestablement le meilleur titre de Dreamcatcher.

Bilan mitigé pour ce premier EP de Dreamcatcher qui va bientôt fêter ses 10 ans d’existence. Espérons que leur premier réel album (en cours d’enregistrement) montrera un meilleur visage.

12/20
Par Carm Ziofa

MySpace

© Metal Waves VptV 2007-2016