Menu

Chronique : Divine Disorder - The Puppeteer (Single)

  • Written by Xul
  • Parent Category: Reviews
  • Category: D
  • Hits: 1300

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Divine Disorder

Release : The Puppeteer (Single)

Year : 2012

Country : Kuwait

Genre : Progressive/Orchestral Death Metal

Label : Independent

Note : 17/20

Reviewer : Xul

Tracklist:
01.Code (T-error)
02.The Puppeteer
03.Children of Menace (Orchestral Variations) by Jon Phipps

   
Aujourd’hui pendant que j’étais entrain de scruter le net à la recherche d’un groupe à découvrir, j’ai reçu message de la part d’un ami Koweïtien, membre du groupe Divine Disorder, me demandant une chroniquer pour le Single de son groupe…
La curiosité m’a poussé à télécharger le single afin de le découvrir, et ma surprise fut énorme...

La où l’or noir fait du désert des villes lumineuses, les Divine Disorder font des notes un magnifique joyau pour les adorateurs de la musique extrême.

Sans trop tarder, laissez-moi vous parler de ce single (constitué de 3 titres) ; le premier Code (T-error), une sorte d’Intro mettant la puce à l’oreille pour ouvrir le bal à The Puppeteer, qui n’est pas un titre mais plutôt un chef d’œuvre mixant Death Metal, orchestrations et une sauce de Progressive Metal… le tout enrobé par un chant bien maitrisé alternant entre growls et chant clair.
Je ne veux pas vous induire en erreur en vous donnant une liste de groupes similaires mais je vous laisserai découvrir par vous-même, car le groupe s’inspire du Death Metal suédois en ajoutant des touches et des soli Prog (vers la 3ème minute par exemple) sans oublier les Orchestrations (peut être de Septic Flesh ou Fleshgod Apocalypse, même si c’est juste un titre mais rien qu’à l’écoute du titre ces deux groupes me viennent à l’esprit).
Le single s’achève avec un titre interprété par Jon Phipps intitulé Children of Menace (Orchestral Variations), son nom vous donne déjà une idée sur son esprit, une interprétation orchestrale du titre original du précédent single Children of Menace

Ce single me met l’eau à la bouche et me laisse assoiffé et curieux, surtout que je viens de lire un article mentionnant que Divine Disorder ont terminé le mixage de leur premier album avec la collaboration de Jens Borgen à Fascination Street Studios… waw ça s’annonce sublime !!

Pour terminer ma chronique, je tiens à féliciter le groupe pour ; la production qui frôle la perfection, l’artwork et les illustrations du single qui mettent en valeur la musique du groupe.
Je vous invite à écouter The Puppeteer en le téléchargeant du site officiel de Divine Disorder via ce lien http://www.divine-disorder.com/


17/20
Par Xul

Site Officiel 
Facebook 

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK