Menu

Chronique : Dead Men Tell No Lies - Deadly Sins (EP)

  • Written by Xul
  • Parent Category: Reviews
  • Category: D
  • Hits: 9493

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Band : Dead Men Tell No Lies

Release : Deadly Sins (EP)

Year : 2014

Country : Tunisia

Genre : Djent / Metalcore

Label : Independant

Note : 13/20

Reviewer : Xul

Tracklist :
01.Intro
02.New Slaves
03.Venus (Bad Trip)
04.Realtalk
05.Different Wave

Aujourd’hui je prends pour chronique le nouvel EP de Dead Men Tell No Lies, un nouveau groupe local (tunisien) de Metalcore, ça Djent de partout chez les DMTNL mais à forcer de Djenter, parfois ça tilt.

L’EP frôle la satisfaction dans l’ensemble, tout en sachant que le groupe est fraichement formé et ses membres sont des jeunes artistes en quête de perfection.
Ce qui m’a déçu en écoutant Deadly Sins la ressemblance des titres, déçu parce que je m’attendais à quelque chose de typique ou de nouveau dans l’histoire du Metalcore, mais ce n’était pas le cas. Le groupe a joué un Metalcore correcte certes, mais sans pour autant se démarquer dans un monde où les groupes de Metalcore naissent tous les jours en dizaine.

On ne peut pas nier qu'il y a plusieurs beaux passages comme sur New Slaves et Different Wave, ces titres te donnent envie de headbanger mais les passages entre les riffs sont à revoir, parfois ça fait perdre le charme de la musique, on a l’impression que quelque chose manque ou liaison pourrait être mieux faite.
Je reviens à New Slave, j’ai capté un passage Death Melo, peut être une des influences du groupe, qui pourra être développée et plus mise en avant lors de la prochaine réalisation, ça donnera un autre aspect au style des DMTNL.

Mention bien au chanteur qui s’est bien déchainé, j’applaudirai sa performance s’il chantera pareil en live, par contre le chant clair sur Venus (Bad Trip) & Different Wave, n’est pas vraiment ma sauce et je l’ai trouvé un peu HS.

Et pour finir mention très bien pour Mehdi Riahi (Paintful Prod), un excellent travail surtout en termes de mixage et mastering, le son est clair et les instruments sont bien audibles, par contre on a l’impression que le groupe n’a pas donné trop d’importance à l’artwork, trop simple et ça ne va pas avec le titre de l’opus.

Dead Men Tell No Lies représente l’avenir musical de notre pays, cet EP n’est qu’un premier pas vers un long chemin de découvertes et de réalisations, la Tunisie a besoin de voir la scène Metalique renaitre de ses cendres, j’étais peut être trop dans la critique, j’ai pointé du doigt les axes à travaillé pour passer de la satisfaction à la perfection,  mais malgré ça je mise sur ce groupe en leur disant; un tel style musical nécessite de la dextérité et de la minutie. Bon courage !


13/20
Par Xul

Facebook 

 

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK