Menu

Chronique : Edge Of Serenity - The Chaos Theory

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: E
  • Hits: 1224

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Edge Of Serenity

Release : The Chaos Theory

Year : 2009

Country : Netherlands

Genre : Experimental Melodic Death Metal

Label : Romulus X Record

Note : 16/20

Tracklist:
01.Inside
02.Sign Of Chaos
03.Dying Illusion
04.Layers Of Evolution
05.Born To Fall Apart
06.Endless Brutality
07.How Much Can You Take
08.Words From Within
09.The Downward Spiral
10.Save My Day
 
   Edge Of Serenity
n'est autre que le groupe Néerlandais Edge Of Anger qui a déjà à son actif un EP intitulé Dying Illusion paru en 2007, qui a su attirer l'attention des medias et a reçu des critiques plutôt positives.

Si dans la sphère du Metal la composition des titres est le plus souvent la tâche des guitaristes si ce n'est pas le groupe en entier, et ben avec les Edge Of Serenity c'est toute une autre histoire puisque l'album a été entièrement composé et enregistré par le chanteur Wietze et le Batteur Henk, le premier s'est occupé du chant bien évidemment et les guitares, tandis que le deuxième a enregistré la batterie, la basse et les claviers. On a affaire à des polyvalents là, et surtout des polyvalents qui assurent vraiment grave.

Et oui l'album est une vraie réussite qui ne risque pas de vous ennuyer avec une musique non linéaire qui explore plusieurs styles de Metal. C'est en gros du Melodic Death Metal, mais on trouve également du Black, du Gothic, du Symphonic, du Thrash et ça peut même être qualifié de Progressive Metal et surtout le tout avec une très bonne dose de mélodicité bien mise en avant et qui, sur certains morceaux, a une tendance atmosphérique.
Passons aux titres maintenant pour bien comprendre cette avalanche de styles. Le tout commence par trois titres à tendance Death Metal mélodique où on trouve plusieurs influences à l’instar des débuts des In Flames. On trouve également des touches de Melodic Black Metal éparpillés ici et là notamment sur le titre Dying Illusion ainsi qu’une voix claire, présente d'ailleurs sur tout les autres morceaux de l’album, qui fait trop pensé à celle de Matthias Hechlerdes des Crematory et qui contribue avec les nappes de synthé à la création d'une touche bien atmosphérique.
Sur le 4ème  titre, on goûtera cette fois à des influences Thrash allant du chant jusqu'à quelques rythmiques et toujours avec les passages du Death Melo bien travaillés ce qui a fait de ce titre mon préféré de l'album.
La suite explore toute une autre dimension avec du pure Gothic/Symphonic Metal assuré au chant féminin par un guest en la personne de Judith Stüber du fameux groupe Néerlandais de Gothic Metal Satyrian. Et on en finira pas avec les guests sur le morceau suivant Endless Brutality où on appréciera la voix de Tony J.J (Icon In Me, ex-Mnemic).
Et ça continue sur ce rythme avec de superbes mélodies bien choisis, des riffs tous différents les uns des autres, des refrains bien accrochants souvent en voix claire qui nous invitent à chanter avec, et des influences sans limites qui explorent tous les coins et recoins du Metal et qui toucheront même le Nu Metal sur le refrain de The Downward Spiral.

La qualité de l'enregistrement est au rendez-vous également ainsi que l'interprétation et ça m'impressionne vraiment venant d'uniquement un chanteur et un batteur.

Pour conclure, que vous soyez fan du Melodic Death Metal, où plutôt le Black Metal est votre tasse de thé ou encore le Gothic Metal et même le Thrash, vous trouverez sans doute un titre qui saura vous accrocher et qui sera à votre goût, donc allez y foncez et vous ne serez pas déçus.

16/20
Par Gothicos

Site Officiel
MySpace


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK