Logo

Chronique : eWaré - Mitos De Creación

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Band : eWaré

Release : Mitos De Creación

Year : 2012

Country : Colombia

Genre : Experimental Folk Death Metal

Label : De La Montaña Producciones

Note : 16/20

Reviewer : Xul

Tracklist :
01.INTRUDUCCION. La Tierra Sagrada Pt 1.
02.CAPITULO I. La Creación De Los Hijos
03.CAPITULO II. Creador Extinto
04.CAPITULO III. Amacayacu
05.CAPITULO IV. La Legada Del Hombre Blanco
06.CAPITULO V. Fusión De La Carne
07.CAPITULO VI. Mitos De Creación
08.CAPITULO VII. Hijo Del Hijo
09.INTERMEDIO. La Tierra Sagrada Pt 2.
10.CAPITULO VIII. Amazonas
11.CAPITULO IX. Jnutapa

   Mesdames et messieurs, aujourd’hui je vais vous parler de la Colombie, pas la Colombie d’Higuita et son coup de scorpion, ni celle du baron Escobar, mais je vais vous parler de la Colombie de Camilo Sanchez Montealegre. Je sais c’est un nom inconnu pour vous, je l’ai déniché du fin fond de l’underground de Bogota mais ça vaut le coup car des artistes comme lui, se comptent sur les doigts d’une main.
Attaché à ses origines et amoureux de la musique extrême Camilo a su combiner Folklore colombien et Metal pour nous donner un album de 11 titres (35 minutes) intitulé Mitos De Creación "les mythes de la création" dans un registre Experimental Folk Death Metal.

Si je vais parler de l’album en tout ses détails je crois que vais rédiger la plus longue chronique de ma vie, mais je vais essayer de passer sur tout les éléments en restant bref.
Tout d’abord cet album est un mini-concept ; commençant par la pochette qui représente le visage sanglant d’un indigène amazonien avec une peau de tigre sur sa tête, arrivant aux paroles en langue maternelle de Camilo traitant des thèmes inhabituels tels que les mythes et les légendes de Tikunas autochtones de l'Amazonie colombienne, finissant par la musique elle-même, assez expérimentale surtout le mariage entre le Metal et le Folk Colombien.

La majeure partie de l’album représente une musique exotique, des parties acoustiques basées sur un instrument local le tiple colombien prenant l’exemple de CAPITULO III. Amacayacu ou même l’intro INTRUDUCCION. La Tierra Sagrada Pt 1. ou des passages tribaux en utilisant des percussions côtières comme sur CAPITULO IX. Jnutapa.
Camilo a voulu mettre en valeur ses origines et il a réussit à montrer son attachement à l’Amazonie surtout quand il a employé des éléments indigènes colombiens sur plusieurs passages de l’album en nous faisant vivre dans une Amazonie musicale surtout avec le titre CAPITULO III. Amacayacu.

En ce qui concerne le coté extrême de l’album, malheureusement ce n’est pas le point fort d’eWaré, déjà le groupe nous a conquis avec sa bonne musique et heureusement ça n’influence pas trop l’émotion acquise dès les premiers titres, ce que j’ai remarqué aussi ; le groupe légendaire Death est la principale influence de Camilo surtout avec le titre CAPITULO V. Fusión De La Carne.

Quant à la production, le moins qu’on puisse dire ; elle est modeste. On remarque que certains titres ne sont pas sur la même fréquence, défaut ou absence de mastering ? Peut être, mais en revenant à la biographie ; le groupe était contraint de suspendre les sessions d’enregistrement à cause d’insuffisance de moyens financiers.

Pour finir avec ce CD colombien, je tiens à féliciter ce jeune artiste le travail énorme fournit pour représenter ses origines et son pays comme il se doit.

Adorateur de l’exotique, amoureux de l’Amérique latine venez gouter à l’Amazonie dans forme musicale.

16/20
Par Xul

Facebook


© Metal Waves VptV 2007-2016