Menu

Chronique : Helvete Svart - Doomsday (EP)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: H
  • Hits: 911

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Helvete Svart

Release : Doomsday (EP)

Year : 2009

Country : Italy

Genre : Death / Black Metal

Label : Independent

Note : 12.5/20

Tracklist:
01.Land Of The Damned Souls (Intro)
02.A Night In Hell
03.Belial's Glory
04.Eternal Best
05.The Comming Of Antichrist
06.Doomsday

   Helvete Svart
un nom Norvégien qui veut dire tout simplement "Black Hell", ça vous fait penser sans aucun doute à un groupe de Black Metal influencé par les pionniers Scandinaves du genre, mais ce n’est pas du tout le cas avec ce jeune groupe Italien qui nous présente son première EP intitué Doomsday.

Et oui comme je disais, le coté Black Metal, quoiqu’il figure dans la définition du style musicale de Helvete Svart, ce fait vraiment minime comparé à cette quasi dominance du coté Death Metal.
Ça se manifeste surtout par des guitares accordées vraiment trop bas, ou c’est dû à l’utilisation de guitares sept cordes d’après ce que j’ai vu sur des photos, et qui permettent de créer une section rythmique assez lourde et sombre dirai-je, caractéristique du Death Metal. La voix quant à elle, est souvent grave et gutturale sur la plupart des titres, ou rarement mixée avec un chant aigu à la Black Metal comme sur le premier titre A Night In Hell mais presque jamais cette dernière en solo, sauf pour quelques screams ici et là. Quant au tempo, il alterne entre mid-tempo avec des guitares mélodiques et des passages plus rapides avec un jeu en Tremolo coté guitares et des Blast et un jeu très agressif pour la batterie et qui constituent, tellement le groupe en abuse, un point négatif dans leur musique. Je ne sais pas si la batterie est programmée ou enregistrée en vrai, mais ce qui est sûr c’est qu’il y a un riff vraiment bizarroïde qui revient souvent avec un jeu de caisse claire et de cymbales hyper mega rapide, je dirai que soit, ils ont programmé la batterie sans tenir compte du coté humain dans le jeu, ou bien Mr. Luca Casto est une vraie machine et franchement j’opterai pour le premier choix vu la rapidité du jeu. Autre point négatif pour la batterie, c’est l’abus de la double pédale et des Blast sur des riffs plutôt calmes au point que cette dernière se voit out par rapport au chant et aux autres instruments. Et tant qu’on parle de ce qui ne vas pas, on ne peut pas passer sans mettre le point sur la banalité de quelques riffs de guitare, le genre de riffs qu’invente un groupe qui vient à peine de se lancer dans la composition au plein milieu d’une répète, A Night In Hell en est un parfait exemple surtout avec ce pseudo Tapping trop cliché qu’on trouve sur trois riffs différents rien qu’à la fin du titre.

Sinon qu’en est-it du Black Metal dans leurs musique? C’est vrai que le coté Death Metal est dominant mais tout au long des titres on sent une certaine touche Blackened qui contribue à la création d’une ambiance malsaine et assez glauque caractéristique du Black Metal, une ambiance que le groupe a magistralement réussi à installer avec sa musique qui arrive vraiment à mettre l’auditeur mal à l’aise en le plongeant dans un monde macabre et morbide. Sans oublier les quelques rares riffs où le Black Metal prend le dessus notamment sur The Comming Of Antichrist, facile à deviner vu le nom du titre.

Coté production et interprétation ça laisse a désirer, tout à fait compréhensible pour un premier release et surtout un EP d’un jeune groupe.

Pour résumer, on peut qualifier cette musique de Death Metal couvert par une légère couche de Black Metal coté ambiance ou tout simplement du Blackened Death Metal que le groupe est invité à développer d’avantage afin de se faire forger un nom dans ce vaste monde du Metal.

12.5/20
Par Gothicos

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK