Menu

Chronique : Klone - The Eye Of Needle (EP)

  • Written by Spirit Crusher
  • Parent Category: Reviews
  • Category: K
  • Hits: 2621

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Band : Klone

Release : The Eye Of Needle (EP)

Year : 2011

Country : France

Genre : Groove Progressive Metal

Label : Season Of Mist

Note : 16/20

Reviewer : Spirit Crusher

Tracklist:
01.The Eye of Needle Part 1   
02.The Eye of Needle Part 2
03.Monster

   La scène Metal Française est souvent sous-estimée par le grand public, mais elle cache un grand réservoir de groupes dans tous les genres. Une petite recherche peut nous guider à des grosses découvertes, parfois étonnantes.

Sortie à la fin de l’année 2011 sous le label Season Of Mist, L’EP "The Eye Of Needle" du groupe KLONE, fut un résultat de collaboration avec Quentin Fleury (Studio sextan). Après la réussite de 2010 avec l’album Black Days, les membres de KLONE ont essayé de maintenir cette bonne voie avec cet EP qui est constitué en fait d’un seul morceau  The Eye of Needle de près de 17 minutes séparer en deux parties. Vous pouvez trouver également sur la version physique de l’EP le morceau Monster.
En revenant sur l’étonnante pochette de c'est l’EP, j’ai remarqué un grand nombre de bulles de différentes tailles, peut être une forme d’expression pour montrer la diversité de leur musique, sinon je n’ai pas trouvé vraiment la relation entre le nom The Eye of Needle (L’œil de l'aiguille en français) et la pochette. Peut-être ça vous laisse la possibilité de leur poser la question.

Depuis sa création en 1999, KLONE est souvent comparé au groupe Américain Tool, avec un style non conventionnel, plein de créativité et de personnalité. The Eye of Needle ne déborde pas de ce principe, en mettant l’aspect progressif et psychédélique en avance. Les premières minutes sont marquées avec une entrer en douceur avec des mélodies hypnotiques et un rythme répétitif. Le tout est épicé par la merveilleuse voit de Yann Lagier, qui donne une dimension plus atmosphérique. L’utilisation étonnante des instruments cuivre dans plusieurs parties du morceau est une réussite, surtout sur le solo vers la fin de cette première moitié de l’EP.
La deuxième partie est plus directe avec une montée en tempo et une guitare plus présente. Je peux dire que ce deuxième chapitre est encore plus Metal plutôt que psychédélique, tous en gardant un arrangement thématique qui se développe en fonction des paroles et de l’humeur des musiciens. Vous avez aussi le droit à un autre titre qui s’intitule Monster, avec une touche plus brutale et des parties facilement distinguable tout en conservant la signature du groupe. Pour ceux qui ont bien plongé dans Black Days, vous allez remarquer que Monster peut bien se marier avec le reste de l’album.

Mettez le volume à fond, fermez vos yeux et c’est partie. C’est un EP qui apporte plus de 20 minutes de plaisir intense pour les fans des sonorités Toolienne.

16/20
Par Spirit Crusher

Facebook


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK