Menu

Chronique : Limbonic Art - Legacy Of Evil

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: L
  • Hits: 929

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Limbonic Art

Release : Legacy Of Evil

Year : 2007

Country : Norway

Genre : Symphonic Black Metal

Label : Nocturnal Art Productions / Candlelight Records

Note : 11/20

Tracklist :
01.A Cosmic Funeral Of Memories
02.A Void Of Lifeless Dreams
03.Grace By Torments
04.Infernal Phantom Kingdom
05.Legacy Of Evil
06.Lycanthropic Tales
07.Nebulous Dawn
08.Seven Doors Of Death
09.Twilight Omen
10.Unleashed From Hell

    Il y a quelques années, le groupe annonçait son split-up, conséquence directe de leurs manque d'idées, pour finir par annoncer qu'ils avaient besoin de temps pour travailler sur leurs side-projects. Mais le 06/06/06 (date fatidique...) le groupe a annoncé sa re-formation et la préparation d’un nouvel album.

Après cinq ans du mythique The Ultimate Death Worship, Morfeus et Daemon, les deux bêtes sauvages des forêts mystiques norvégiennes, donnent naissance à leur dernier opus intitulé Legacy of Evil. Les fans du duo semblant appréhender ce retour inattendu, ont qualifié d'acte purement commercial, et à mon sens cette réalisation ne rassure pas sur l'état des idées du groupe, Limbonic Art nous crachant un album moins "révélateur" et minimaliste, prouvant ainsi un profond manque d'inspiration.

L’album contient 10 titres d’une moyenne de 59 minutes, sans introduction comme dans les premiers albums "Moon in the Scorpio" ou "In Abhorrence Dementia", "Legacy of Evil" entre tout directement dans le vif du sujet dès les premières secondes, avec un titre intitulé A Cosmic Funeral Of Memories, un jeu de batterie typique au Raw Black Metal et une guitare "tremolo" trop rapide... C'est entraînant mais sonne le déjà vu. Le chant est toujours aussi bien exécuté après ces cinq années de silence radio, l'un des seuls points positifs de cet album...  Limbonic Art a su conserver ces breaks au clavier ne dépassant pas les 30 secondes pour revenir à une ambiance glaciale. A Void Of Lifeless Dreams, est presque dans le même esprit que le titre qui le précède. Mais il contient quelques passages à la limite du Death Metal… Jusqu’ici rien de symphonique, ce qui a pourtant fait le succès de cette formation... On enchaîne avec Grace By Torments, un titre lent et répétitif à en être ennuyeux, un peu déconcertant vu la trame du reste... Les autres titres sont dans le même esprit que les deux premiers rapides, brutaux mais loin d’être accrocheurs, une batterie programmée, "les drums machines" en accord avec la mode des groupes, seule la production est excellente. "Nebulous Dawn" et "Twilight Omen" me rassurent, deux titres dans les veines des deux premiers albums, on sent un peu la touche symphonique avec un jeu de synthés vertigineux, pourtant loin de faire remonter tout ceci dans mon estime.

Cette réactivation de Limbonic Art était elle donc réellement nécessaire, puisqu'ils semblent ne pas avoir résolu leur problème de composition ? Les controverses risquent de se faire nombreuses, le charme du Black Metal Symphonique de "Moon In The Scorpio" par exemple ayant cédé place à quelque chose de plus typiquement norvégien, loin d'être original et qui vient par dessus tout tacher une discographie ma foi irréprochable jusqu'à lors. Déçu, je m'en retourne aux premiers albums que je ne saurais que trop recommander !

11/20
Par Xul

MySpace


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK