Menu

Chronique : Monox - Ending-Begining (EP)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: M
  • Hits: 1060

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Monox

Release : Ending-Begining (EP)

Year : 2009

Country : Croatia

Genre : Melodic Thrash / Death Metal

Label : Independent

Note : 14/20

Tracklist:
01.In the End
02.Cthulhu Fhtagn
03.Ode To War

   C'est en 2002 que le groupe Croate Monox a vu le jour dans l'intention de passer de l'état de simples consommateurs vers des créateurs de musique selon les dires des membres du groupe. Il leur a fallu par la suite cinq ans d'expérimentation afin de sculpter leur propre son et bien évidemment choisir le registre dans lequel ils évolueront. Le choix s’est porté sur le Melodic Thrash/Death Metal.

Leur tout premier Ending-Begining composé de trois titres et qui fera l’objet de notre chronique, vise à exporter à l’étranger le son des Monox après s‘être forger un nom dans leur ville natale Rijeka.

Une voix robotique sur un fond de synthé donne le coup d’envoi pour laisser la place par la suite à du bon Death Metal à mid-tempo sur In The End, un titre orchestré par une voix grave, profonde et caverneuse comme on l’aime, les riffs de guitares sont plutôt simples mais efficaces tout comme le jeu de batterie qui manque un tout petit peu d’agressivité à mon goût, les mélodies coté grattes sont à volonté ce qui fait virer la sauce par moment à du Melo Death pure et dur tandis que l’ambiance générale me fait penser plutôt à des groupes d’Atmospheric Death Metal à l’instar des grands Septic Flesh, que les Croates de Monox ont même choisi de suivre leur voie coté thèmes à savoir les thèmes fantastique de H.P. Lovecraft. Un petit passage calme et mélancolique vers la fin du titre confirme cette impression et cette légère virée vers le Metal Atmosphérique.
La suite se fait avec Cthulhu Fhtagn, qui commence tout doucement comme son prédécesseur mais cette fois si une voix narrative prend la relève. Le coté Thrash Metal ne se fait toujours pas sentir contrairement au Melo Death qui prend de plus en plus d’ampleur. Et tout comme le premier titre, on aura droit à un petit break atmosphérique avec une voix murmurante et des arpèges coté guitares pour s’attaquer juste après à une partie bien enragée et agressive avec un tempo assez élevé, un jeu de batterie qui vire vers le jeu typique du Black Metal et des guitares en tremolo.
Après une intro assez puissante et prometteuse sur Ode To War, troisième et dernier titre de cet opus, j’étais un peu déçu par plus d’un facteur, déjà le deuxième riff qui n’a presque rien à voir avec le Metal se voix assuré par une voix claire masculine à la limite de la voix des chanteur de Pop/Rock Américains et ce qui empire encore plus la situation c’est l’absence des guitares qui sont remplacés par des notes de piano. Le petit Solo également sur ce titre n’était pas vraiment fameux. Mais heureusement que le groupe s’est un peu rattrapé vers la fin avec des riffs à la hauteur des deux premiers titres.

Globalement, la musique que nous offre ces jeunes Croates de Monox est bien intéressante avec des riffs bourrés de mélodies simples mais accrocheuses, une ambiance qui ne laisse pas l’auditeur indifférant, ainsi qu’un son qui est loin de faire cliché. Un début prometteur qui nous laisse espérer du lourd sur un futur album qui ne tardera pas à voir le jour et qu’on guettera avec impatience.

14/20
Par Gothicos

MySpace


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK