Logo

Chronique : Morganha - Rebellion

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Band : Morganha

Release : Rebellion

Year : 2013

Country : Italy

Genre : Groove Thrash Metal

Label : Revalve Records

Note : 14/20

Reviewer : Xul

Tracklist :
01.Intro
02.Old Deception (Third From The Black Closet)
03.Raining Fire
04.The Breed
05.Desecrated
06.Shame
07.Messiah
08.Era

 
  Aujourd’hui je change de registre, je règle la fréquente de mes oreilles sur du Thrash italien, un bon Thrash Groovy, qui ne plaira pas à beaucoup de personnes surtout les fans du vieux Thrash des années 80.

Mes amis je vous présente Morganha, je pense que vous n’avez pas encore entendu parler de ce groupe, c’est le moment ou jamais. Formé depuis 2008 dans la région de Pérouse, la bande a à son actif un album sorti en 2011 sous le nom de After Dark, et un deuxième fraichement dispo dans les bacs intitulé Rebellion, je l’ai entre mes mains et je vous avoue ; c’est un bijou !
Un excellent artwork représentant un crane avec une couronne en barbelé, allusion à Jesus, des couleurs sombres dans les teints du verts et des taches de sang, avec le titre de l’album je crois que ça sera une guerre, une bataille où les quatre condottieres italiens vont faire des ravages, c’est le temps de la rébellion…

Musicalement a quoi ressemble l’opus ? Bon on a 8 titres de 30 minutes, malheureusement c’est très court pour apprécier la musique des Morganha surtout que le 1er titre n’est une intro de moins de 2 minutes, j’aurai aimé que ça dure une bonne quarantaine de minutes pour me déconnecter de ce monde de brutes, d’esclavagisme, de haine, et d’injustice comme le décrit le groupe dans ses paroles et me libérer de mes chaines pour headbanger aux rythmes Groovy à la Machine Head "qui semble une des influences majeure du groupe".
Morganha se livre sur certains titres à un Thrashcore de la nouvelle vague américaine prenant pour exemple le titre Shame à la sauce Trivium, le groupe n’a pas omis de nous livrer quelques rythmiques bien lourdes comme sur Raining Fire, déjà le titre sonne un peu à la Slayer, sans oublier de nous gratifier avec des beaux soli comme celui de Shame et Desecrated mais mon préféré reste Messiah ; une avalanche de riffs avec une rythmique bien dosée et une batterie déchainée sur les cymbales avec beaucoup de variations au jeu.

Le chant est la particularité de l’album, car il est un peu growlé façon Death Metal ce qui fera perdre les fans du Thrash dans un labyrinthe musicale, un mélange italien peut être inattendu mais digérable, rassurez vous ça ne va pas vous causer une indigestion auditive.

Alors sans trop tarder, je termine avec un dernier point, pour joindre l’utile à l’agréable le groupe nous livre une bonne production ; tous les instruments sont audibles juste la batterie me semble un peu mécanisée.

Depuis la nuit des temps l’Italie a voulu marquer l’histoire de l’humanité, de l’architecture à l’art, et Morganha semble bien maitriser l’art du camouflage, avec cet album les 4 descendants de Cesar arrivent à faire parler d’eux mais le chemin est long, et cette fois pas tout les chemins mènent à Rome. Le chemin de la gloire commence par la persévérance.

14/20
Par Xul

Facebook

© Metal Waves VptV 2007-2016