Logo

Chronique : Nydvind - Sworn To The Elders

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Nydvind

Release : Sworn To The Elders

Year : 2010

Country : France

Genre : Folk Black Metal

Label : Trollzorn Records

Note : 15/20

Tracklist:
01.Intro
02.Son of Fire
03.To Enter the Realm of the Ravenlord
04.Sworn to the Elders
05.Upon the Throne of North
06.Nordic Dawn
07.Icewinds unleashed
08.The Godless

    Nydvind
est un groupe français de Black/Folk Metal "celtique" formé par, entre autres, des membres d'un autre groupe français du même style, Bran Barr. D'ailleurs les chemins des deux groupes se ressemblent sur quelques points. D'abord la période relativement longue qui sépare la sortie des deux albums, mais aussi l'évolution de la musique elle-même d'un album à un autre.
Tout comme avec Bran Barr, Eternal Winter Domain, premier album de Nydvind, était plus axé sur un Black Metal plus "Raw" que son successeur. Et tout comme chez Bran Barr, la musique a évolué vers le mieux avec ce deuxième album.

La seule chose à regretter ici serait le manque d'utilisation de la guitare acoustique par rapport au premier album. D'ailleurs on comprend tout de suite ce que ça vaut lorsqu'on sait que dans Eternal Winter Domain, ce n'est autre que Loïc Cellier de Belenos qui s'en occupe en partie.

La musique en tout ici est bien plus touchante. Les chœurs, la voix claire et la fausse voix font un mélange exquis qui donne un air encore plus épique à la musique. Cette musique qui s'oriente un peu plus vers le côté mélodique (et encore lus épique) de la chose sans pour autant en faire trop. S'il y a quelque chose que j'aime chez les groupes français (en particulier) jouant ce style c'est leur façon de ne pas trop abuser de telle ou telle chose. Par exemple ici, on a droit à des parties plus ou moins "festives" (To Enter the Realm of the Ravenlord par exemple) qui sont à la fois très accrocheuses et loin d'être ridicules ou abusées. On aurait presque envie de danser sur ces parties-là.
D'un autre côté on a également droit à des parties moins joyeuses qui rappellent légèrement Belenos.

Dernière petite remarque, ne vous attendez pas à trouver plein d'instruments folkloriques comme c'est le cas avec Bran Barr par exemple. Il n'y en a pratiquement pas ici (seulement une partie sur Icewinds Unleashed).

Donc pour finir, si vous aimez le Black/Folk à la fois sombre, épique et joyeux, cet album est pour vous.

15/20
Par Belial

Site Officiel
MySpace


© Metal Waves VptV 2007-2016