Menu

Chronique : Olympus Mons - Numera Effa Ilibi

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: O
  • Hits: 962

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Olympus Mons

Release : Numera Effa Ilibi

Year : 2006

Country : France

Genre : Alternative Rock / Metal

Label : Independent

Note : 16/20

Tracklist :
01.Analyse
02.Violet
03.Echo
04.Over Disconnected
05.Aphrodite
06.Melania
07.Boson De Higgs
08.Ineptia
09.Seffenn Telfhe Libenn
10.Anathema
11.Broken Dreams
12.Bonus Track

   Olympus Mons
est une formation bordelaise ayant connu bien des péripéties qui auraient pu nous priver de cet album 2006 qu’ils nous présentent sous le nom de 'Numera Effa Ilïbï'. Reformé en 2004, pour le plus grand bonheur de nos oreilles, après une longue séparation, ce jeune groupe nous transporte littéralement dans un monde où la mélancolie est reine.

Eh oui, les français excellent depuis un certain temps dans le métal et Olympus Mons ne faillis pas à la règle qu’un les groupes Death et Black ont imposé, même si son style se classe dans un registre beaucoup plus Soft !
Ce qui étonne le plus à la première écoute de Numera Effa Ilïbï c’est bien cette qualité de production de l’album… On a bien du mal à croire que c’est autoproduit. Personnellement je m’attendais à une bonne dose de parasites, à des instruments aux sons approximatifs et à un vocal peu audible… Et ben je crois que je devrais aller m’acheter une intuition à ce rythme là car la prod de l’album est tout simplement bandante. Toute aussi bandante que les compositions où l’on ressent une petite touche très TOOLienne (évidente sur les titres "Violet" et "Echo") avec de faux airs d’Anathema en passant par des parties qui sonnent beaucoup plus Neo-Thrash l’espace de quelques secondes.

Une partie très Machine Head se fait ressentir vers la fin de "Aphrodite". Encore un plus du côté influences qui vient enrichir un groupe qui a déjà beaucoup donné pour rendre sa musique originale ! Une batterie très nette et précise même si elle ne s’est pas trop lancée dans les monologues, à part sur le titre Melania qui se trouve être une vraie merveille. Melania qui est une preuve de l’excellence des claviers qui ne s’étaient pas trop montrés jusque là ! Melania qui se trouve être suivie de "Boson De Higgs", très existentiel tout comme son nom l’indique. Un existentialisme réaliste et peu habituel pour un groupe métal qui se serait normalement choisi un thème mythologique, divin, spirituel… Non ! Cherchant toujours à se démarquer du lot voilà que l’on traite l’existentialisme par les sciences physiques !! Le titre est violent aussi, résultante du big bang peut être…

Le titre suivant est un titre bizarre, intrigant, peu banal et bien sûr un peu tordu ! Car après m’avoir rendu dingue, après m’avoir poussé à prendre rendez vous avec un ORL, voilà que je constate que je n’ai pas perdu mon latin… Le titre n’est ni en anglais, ni français, ni allemand, ni turc, ni araméen ! Il est bien en MELLA. Un langage inventé par le chanteur du groupe, langage parlé, écrit et ayant un myspace consacré à son utilisation ! Un truc de dingues qui vaut le coup d’être cité.

Bref, je vous laisse le plaisir de découvrir le reste de l’album par vous-mêmes. Avec un vocal intéressant, fluet mais bon. Une batterie très clean, sans débordement aucun, sans aucun ratage, et des guitares bien synchro avec un synthé qui n’est pas omniprésent mais qui joue parfaitement son rôle relaxant. Olympus Mons a su séduire avec cet album, faire preuve de maturité musicale et présenter un produit non bâclé qui vaut le coup d’être découvert ! Un groupe qui fera beaucoup parler de lui d’ici peu si il continue sur la même lancée… Lancée qui réussira à dépasser ces générations de groupes pseudo métal aussi productifs que peu audible sur la scène française commerciale.

A espérer que Olympus Mons ne se laisse pas tomber dans la spirale des changements de line-up comme ils l’ont fait ces derniers temps. Cela peut ne pas être bénéfique pour la stabilité d’un groupe si prometteur.

16/20
Par M.G.B.S.

Site Officiel 
MySpace  

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK