Logo

Chronique : Opeth - The Roundhouse Tapes

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Opeth

Release : The Roundhouse Tapes

Year : 2007

Country : Sweden

Genre : Extreme Progressive Metal

Label : Roadrunner Records

Note : 18/20

Tracklist :
01.When
02.Ghost Of Perdition
03.Under The Weeping Moon
04.Bleak
05.Face Of Melinda
06.The Night And The Silent Water
07.Windowpane
08.Blackwater Park
09.Demon Of The Fall

   Opeth
serait-il victime du syndrome Dream Theater ? A savoir faire un album, une tournée, un live. En effet depuis la sortie du double album DELIVERANCE/DAMNATION le groupe a sorti un live (Live Lamentions), l'excellent Ghost Reveries et voici désormais ce Roundhouse Tapes; si je commence ma chronique comme ça c'est pas très cool a priori...
Bon ok je vous taquine parce qu'Opeth ne prend pas (encore) son public pour une vache à lait, la preuve en est avec ce live audio enregistré au Roundhouse de Londres en novembre 2006.

En pleine tournée pour Ghost Reveries il aurait semblé logique que le groupe fasse la part belle aux morceaux de cet album, mais mis à part Ghost Of Perdition ce live ne comporte que des morceaux issus des autres albums. Ce live sonne même à vrai dire comme un album photo acoustique (ouais je suis fière de ma métaphore) qui pioche dans toute la discographie du groupe pour offrir un concert très représentatif de son style ("contrairement" à Live Lamentations comportant un set Electro acoustique et un set plus "over ténèbre") avec du Death, de l'acoustique, du Progressive, des ambiances psyché et les parlottes de Mickael "sexy beast" Akerfeldt toujours aussi spirituel, encore heureux qu'ils n'aient pas joués Deliverance en la présentant comme une chanson sur la sodomie, comme au Hellfest 2006 !!! A vrai dire ça sera mon seul bémol mais c'est vraiment par souci d'intégrité pour ne pas paraitre pour un vendu parce que, franchement on ne fait pas attention, les morceaux étant suffisamment longs et bons pour qu'on excuse, et puis après tout ces mecs-là font du Rock'n'Roll.
Bon j'avoue y a un truc qui m'a chagriné, mais vraiment je titille, c'est le nouveau batteur, en fait je n'ai pas vu la différence avec l'ancien, certainement parce qu'il a du être embauché peu de temps avant l'enregistrement de ce concert, en tout cas Akerfeldt et consœur n'ont pas choisi une drouille... (oui je sais pour un groupe comme Opeth cette phrase peut paraitre très conne).

Le son est limpide, puissant, bien balancé entre les parties Metal et celle plus psyché et entre les instruments bien entendu. Aussi on entend bien le public et on s'y croirait presque ce qui n'est pas pour déplaire. Le petit plus du live c'est qu'il semble avoir beaucoup plus de pêche que le Live Lamentations, certes il n'y a pas d'images mais le set n'est pas divisé en deux avec les chansons calme d'un côtés et celles plus Metal de l'autre, on retrouve toutes les ambiances que le groupe s’est crée et elles s'inscrivent dans une dynamique vachement efficace même pour un novice de l'univers du groupe... à en juger par ma mère qui l'écoute pour faire le ménage, comme quoi Opeth c'est comme TF1, ça plait à la ménagère !!!!!

18/20
Par P.I.E.R.

Site Officiel
MySpace


© Metal Waves VptV 2007-2016