Menu

Chronique : Ordog - I (Demo)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: O
  • Hits: 1021

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Ordog

Release : I (Demo)

Year : 2006

Country : Finland

Genre : Doom Metal

Label : Violent Journey Records

Note : 17/20

Tracklist :
01.Cholera
02.Black Lotus

   Il est parfois très difficile de nos jours de trouver des groupes formés récemment et qui arrivent à innover de façon remarquable et sans tomber dans juste des copier/coller de groupes plus connus, et Ordog fait partie de ces groupes qui, malgré qu'ils soient rares, arrivent à surprendre. Ce groupe venant tout droit de Finlande, constitué de Aleksi Martikainen –chants & claviers- et Valtteri Isometsä –guitares, basse et batterie- et formé en 2005, a juste 2 démos qu'ils ont sorti cette année, ces démos intitulées respectivement "I" et "II" ont étés ensuite compilées en un seul CD.

"I": Cette première démo contient 2 titres, Cholera (14:51) et Black Lotus (10:30). "Cholera" commence avec des cris de loups, des cris ont étés piqués au groupe ukrainien de Black Metal "Lucifugum" du titre"Wolves..." de leur démo sortie en 1997 intitulée "Path of the Wolf". Bref rien de bien grave, puisque ces cris servent parfaitement à faire une intro aux "horreurs" qui vont venir!Après ces 26 secondes qui servent à faire l'intro, le titre commence avec un grognement assez profond, ayant un effet encore plus fort à cause de la "mauvaise" qualité de l'enregistrement (ce qui est non pas un défaut mais plutôt un fort en ce qui me concerne). C'est là aussi que commence Aleksi à jouer des claviers d'une façon -pas du tout joyeuse- qui va se répéter presque tout au long du titre. Même chose pour Valtteri avec sa guitare. Bien que ces 2 instruments, et surtout les claviers, restent un peu en arrière, il est difficile de les ignorer ou de ne pas s'en rendre compte, le but étant de jouer d'une façon monotone et pourquoi pas hypnotisant en même temps! Si vous n'appréciez pas le Doom, et pour être plus précis, si vous n'appréciez pas le Funeral Doom avec sa lenteur et sa monotonie, ceci n'est pas pour vous. Vers les 5:32, le titre devient encore plus intéressant! Il y a une sorte de "break" avec des cris de peur d'une femme, ensuite de plusieurs femmes et le bruit d'une tempête. Ces sons continuent pendant quelques bonnes minutes, de longues minutes intenses qui donneront la chair de poule aux plus faibles d'esprit entre vous!
Le titre commence ensuite à reprendre son cours normal avec d'abord un passage un peu rapide, ensuite un passage "normal", chanté en voix claire cette fois, pour laisser place à un excellent passage de claviers un peu vers la fin.

Le 2ème titre "Black Lotus" commence encore plus lentement que le premier, avec du chant en voix claire qui parait comme étouffé. Encore le même principe que le titre précédent, un jeu d'instruments monotone et lassant (dans le bon sens du terme! Ceci est du Funeral Doom pas du Progressive ou je ne sais pas quoi où les riffs changent 58 fois par seconde...).
On a donc droit à plus de chant que le premier titre, du chant en voix claire surtout, que j'ai apprécié malgré le fait qu'en général je préfère les fausses voix aux voix claires. Surtout si c'est du Metal. Bon oublions un peu mes préférences et intéressons nous plutôt à la musique qui continue à faire son effet avec des petites variations à travers ces 5 premières minutes, pour arriver encore une fois à une sorte de "break" vers les 5:32: des sons d'une cloche d'église et des éclairs. Cela à un effet différent, le son des cloches d'églises est toujours "fascinant" puisqu'il donne un air souvent sombre et pas accueillant, et donnera des visions Cauchemardesques aux plus riches en matière d'imagination. Cette petite partie ne dure pas aussi longtemps que dans le premier titre, mais inutile de s'en plaindre puisque les 2 dernières minutes sont encore plus intéressantes: un jeu d'instruments accéléré, auquel vient s'ajouter la voix sombre et profonde d'Aleksi, pour laisser rapidement place à une sorte de "chant" religieux s'éteignant petit à petit pour que le titre connaisse sa fin.

Cette première démo me fait penser à deux autres groupes: Wormphlegm, surtout en ce qui concerne les sons des guitares, et Esoteric dans l'utilisation générale des instruments. Je ne dis pas que c'est du copier/coller ni qu'ils se ressemblent, je dis seulement que ça me fait penser à ces groupes, pour les raisons citées.

C'est un excellent groupe à ne pas rater donc, j'attends déjà impatiemment la venue de leur deuxième (ou plutôt troisième) démo sortie pendant cette année.

17/20
Par Belial

Site Officiel
MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK