Menu

Chronique : Otkroveniya Dozhdya - Mramornye Tona Otchayaniya

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: O
  • Hits: 980

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Otkroveniya Dozhdya

Release : Mramornye Tona Otchayaniya

Year : 2007

Country : Russia

Genre : Melodic Doom / Death Metal

Label : Solitude Productions

Note : 15/20

Tracklist :
01.Odin Iz Zimnikh Dney
02.Dekabr
03.Rekviem
04.Prigovoryennyi K Molchaniyu
05.Dozhd
06.Na Krayu Zemli
07.Dorogi Sudby 
08.Zakat

   Solitude Productions
n’est plus à présenter dans l’univers du Doom Metal vu qu’il est l’un des labels les plus influents surtout en matière de Death/Doom Metal, et ce n’est donc pas par hasard qu’Embrace The Emptiness d’un certain Evoken est ressorti quelques années plus tard chez ce label.

La nouvelle trouvaille du label se nomme Otkroveniya Dozhdya, qui veut dire en russe "Revelations Of Rain" avec leur première offrande musicale baptisée Mramornye Tona Otchayaniya (Marble Tones Of Despair). Derrière le Logo illisible, mais très beau, se cache deux musiciens qui ne sont pas inconnus aux amateurs de la scène Doom russe, vu qu’ils faisaient partie du groupe Goth/Doom, Ocean Of Sorrow, qu’ils ont quitté dans le désir de créer une musique plus extrême et plus brute.
La musique du groupe est donc une fusion subtile entre Death/Doom Old School et Black Metal, le tout s’appuyant sur un côté très mélodique. La première influence qui ressort d’une manière plus que flagrante est sans conteste My Dying Bride, époque The Angel And The Dark River et un tout petit peu Turn Loose The Swans, avec un riffing certes pas très novateur, mais très plaisant à écouter. Le côté Black Metal est à la fois omniprésent et discret, rappelant lui aussi un certain côté My Dying Bride; d’ailleurs à l’écoute de cet album, je me suis rappelé ce que disais mon ami Belial à propos de The Angel And The Dark River avec son approche Black Metal, et je me suis rendu compte à quel point je me gourais!
Les claviers viennent renforcer le côté mélodique et triste de l’album. Même si je le trop mis en avant sur certains passages, plus le son du piano un peu déplaisant, cela reste un choix artistique qui ne concerne que le groupe. La basse est elle aussi un peu mise en avant sur certains passages, et elle se fait distinguer par des slaps qui marquent le rythme.
Un titre comme Rekviem qui me rappelle quelques sonorités, notamment la même approche dramatique de la mélodie de Novombers Doom, ou encore la très My Dying Bride-ienne "Prigovoryennyi k molchaniyu" et son intro sublimissime sur un air religieux qui m’a marqué et dont je ne m’en lasse pas même après de nombreuses écoutes.

Pour un premier essai, Mramornye Tona Otchayaniya est un album très convainquant qu’on ne peut qu’apprécier. Je le conseille à tous les amateurs My Dying Bride et de Death/Doom Old School en général, vous ne le regretterez pas.

15/20
Par Noun Doomed

Site Officiel
MySpace


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK