Menu

Chronique : Prosperity Denied - Consciousless

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: P
  • Hits: 889

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Prosperity Denied

Release : Consciousless

Year : 2007

Country : Austria

Genre : Death /Thrash / Metalcore

Label : Noisehead Records

Note : 14/20

Tracklist :
01.Antithesia
02.Sleeping Alive Or Dead Awake
03.Disconnected.Com
04.The Colors Of Isolation
05.Harvest
06.Waking The Stereotype
07.Grinning Tentacles
08.Stigmatized
09.Underneath A Neon Halo
10.My Urban Thomb
11.Lifeless Engines

 
  Pour certains groupes, jouer du Death / Metalcore à la "The Black Dahlia Murder" avec une dévastation pure et simple, est un bon moyen pour se relancer dans la cours des grands et attirer l’attention des labels très rapidement…

Prosperity Denied
est l’un de ces groupes. Formé en 2006, cette formation donne naissance à son premier album en 2007 (!) et décroche un contrat avec les "Noisehead Records" en très peu de temps.

L’album se constitue de 11 titres, mélangeant du Death Metal à un Metalcore US avec une très grande influence Thrash-y, un style qui se dévoile dès les toutes premières notes surtout avec le deuxième titre intitulé "Sleeping Alive Or Dead Awake" (à noter que le premier titre est une Intro).
La plupart des titres hurlent sur un fond de double grosse caisse mélangé à de gros riffs, avec en alternance quelques passages plus accrocheurs, histoire de se remettre sur pieds au cas où on se serait écroulés. On ressent, sans doute, le côté mélodique annoncé, laissant alors paraitre une pointe d'émotion, car tout porte à croire dans les titres "Sleeping Alive Or Dead Awake", "Harvest", "Waking The Stereotype" et "Grinning Tentacles" que le groupe joue sur l’émotion…

Pour le reste de l’album, ça gratte sous les bras, ça retourne les estomacs, ça plie les colonnes vertébrales. Un Thrash Metalcore puissant, perturbant voir même hallucinant.
Au milieu et à la fin de l’album, Prosperity Denied joue l’assaut total, une charge en résonance avec ce que suppose clairement le patronyme collectif mais au risque de la déstabilisation du coté du vocal, ce qui nuit à l'impact global d'un essai tel que celui-ci. C’est assez remarqué dans les titres "Stigmatized", "Underneath A Neon Halo" et "My Urban Thomb". Ça ne manque pas de jeu, mais plutôt ça manque de soin coté voix et performances du chanteur…

Néanmoins, tout ne semble pas encore maîtrisé dans Prosperity Denied et il n'est pas aisé d'être au même niveau que les influences du groupe. A voir si le groupe ne va pas tendre vers une sorte de Metalcore à la sauce française comme on pourrait le supposer par moment.

14/20
Par Lord Yagoth

MySpace


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK