Menu

Chronique : Synperium - Transfiguration (EP)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: S
  • Hits: 1379

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Synperium

Release : Transfiguration (EP)

Year : 2007

Country : Autralia

Genre : Technical Death Metal

Label : Independent

Note : 15.5/20

Tracklist :
01.Thy Kingdom Come
02.Contrived With Steel
03.Metalhead
04.Purification Through Immolation
05.Sarcoma And The Nativity Of The Rising Sun

   Quand on subit l’attaque d’un son aussi extrême, aussi brutal que mélodique, le système nerveux est affecté de plusieurs façons. L'axe neural est la dernière barrière à franchir avant d'atteindre l'état de folie.

A l'heure où les groupes de Brutal Death s'enferment dans les clichés distillant toujours la même soupe bas de plafond et/ou Ultra technique où seuls les plus grands s'en sortent encore, certains groupes choisissent un chemin plus court avec une musique plus sombre, plus brutale et plus monotone...
Et pourtant, cet EP reste une réalisation mystérieuse, les riffs comportent un même esprit avec une mélodie différente à chaque fois.

Le tout premier Titre "Thy Kingdom Come" nous rappelle la brutalité de Gorguts mélangée à un sombre esprit de Suffocation. Ce titre sonne un peu comme du déjà vu, e qui est sûrement dû à leurs grandes influences de Skinless et Devolved.
Mais tout cela change à l'écoute attentive du deuxième titre intitulé "Contrived With Steel". Le titre se base surtout sur le tempo assez varié et les contretemps ne surgissant de nulle part à une petite tendance Meshuggah. Il en est de même pour le troisième qui contient une petite touche brutale et un riff en plein milieu du titre que je n'arrive pas encore à digérer.
En ce qui concerne "Purification Through Immolation", je trouve que le groupe a voulu travailler plus sur l'esprit mélodique pour créer une atmosphère sombre et mystérieuse, mais il a manqué d'imagination ce qui l’a poussé à vouloir improviser pour produire du n'importe quoi...
Le dernier titre "Sarcoma And The Nativity Of The Rising Sun" est vraiment le plus intéressant et accrocheur de l'album vu la dose d'adrénaline qu'il contient et qui peut vous causer une hallucination constante durant le titre (sûrement dût à cette histoire d'axe neural...)

Bref, l'EP parle de lui même, très intéressant pour un début, surtout avec le fabuleux art-work qui reflète l’esprit disjoncté et le goût mystérieux et tordu du groupe.


15.5/20
Par Lord Yagoth

MySpace 


You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK