Menu

Chronique : Teutoburg Forest - Chao Ab Ordo

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: T
  • Hits: 67115

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Band : Teutoburg Forest

Release : Chao Ab Ordo

Year : 2008

Country : UK

Genre : Black Metal

Label : Independent

Note : 07/20

Tracklist:
01.Azerate
02.The Journey
03.Absolute Freedom
04.Lighting the Acusual Flames
05.Destroying Cosmos
06.Tearing of the Universe
07.Hail the Dark Gods
08.Birth of Chaos

   Il ne m'arrive pas souvent d'avoir des préjugés assez prononcés juste à la vue de l'image que veut se créer un groupe. Il faut l'admettre, dans certains cas l'image elle-même suffit à nous faire détester un groupe avant même de l'avoir écouté. Je ne vais pas entrer aux détails, mais je vais me contenter de dire que Teutoburg Forest fait partie de cette catégorie, en quelque sorte.

Les premières impressions que j'ai eu, juste en jetant un simple coup d'œil sur le MySpace de ce one-man-band, étaient plutôt négatives. On en voit tous les jours des groupes de Black Metal qui se veulent ultra-nihilistes, élitistes, misanthropiques, méchants et qui veulent à tout prix faire peur aux petits, alors que leur musique arrive rarement à dépasser le seuil de la médiocrité. Je ne dis pas que c'est le cas de Teutoburg Forest, mais ça s'en rapproche énormément.

La première chose qui m'a frappé déjà était les trois albums du groupe sortis la même année. Ce n'est généralement pas un bon signe, à moins d'être sur le coup depuis un bon moment ou d'avoir énormément de temps libre pour composer une musique riche, intéressante et surtout variée.

Par la suite, un simple coup d'œil sur le MySpace m'a donné une idée assez globale à quoi je devrais m'attendre. Pour un groupe qui se décrit comme suit : "This art has been entitled Elitist, Satanic, Anti-Cosmic, Black Metal.", et qui vient de sortir ses trois premiers albums d'un coup en une année, je trouve le fait de mettre déjà en vente des t-shirts assez exagéré. Certes, la musique à elle seule arrive rarement à assurer la vie d'un musicien, et des petits "bonus" çà ou là sont les bienvenus, mais pourquoi alors vouloir à tout prix se créer cette image si ça ne colle pas trop à ce que fait le groupe ? Il vaut mieux laisser la musique parler d'elle-même, et c'est d'ailleurs ce qui nous intéresse le plus dans cette chronique après tout...

Eh bien, c'était exactement le genre de Black Metal auquel je m'attendais ! Du Black Metal plutôt Raw dans l'ensemble avec tout ce que cela implique. La musique est minimale, répétitive, et les variations entre les riffs ne sont pas du tout nombreuses. Les titres se ressemblent un peu trop, ce qui fait en sorte que ça devient difficile de s'en rappeler en dehors de l'écoute de l'album.
La production est digne d'un groupe de "Raw" Black Metal, avec une basse (l'instrument de base de Donn, le créateur de ce one-man-band) assez inaudible. La batterie programmée est heureusement assez mise en arrière, parce que sinon ça aurait pu gâcher davantage la musique.

Quant au chant, je dois dire qu'il colle parfaitement bien à la musique. Assez distortionné dans son ensemble, il dégage plein d'émotions, beaucoup plus que la musique elle-même. On dirait que le chant est assez imprégné de ce que les gens appellent "Depressive" Black Metal, et d'ailleurs même la musique l'est, en quelque sorte. C'est parfois assez "criard", alors que d'autres fois il fait plutôt dans le chant grave.

Il me reste les deux autres albums du groupe à chroniquer, et j'espère vraiment que la courte durée qui sépare les trois sorties ne va pas avoir un impact négatif sur la musique. Déjà qu'on s'ennuie assez vite à l'écoute de cet album, alors que dire de trois albums en tout s'ils sont tous dans le même esprit...

07/20
Par Belial

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK