Logo

Chronique : Uaral - Lamentos A Poema Muerto

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Uaral

Release : Lamentos A Poema Muerto

Year : 2007

Country : Chile

Genre : Doom Folk Metal

Label :  Octagon Music Group

Note : 18/20

Tracklist :
01.Preludio A La Siembra
02.La Escritura y El Alarido
03.Lamentos...
04.Surrendered To The Decadence (Parte 2)
05.El Campesino
06.Eterno En Mí
07.Acidal (Tonada Para El Huerto En Re Menor) (Bonus Track)

   Quand on parle de Funeral Doom, on pense toujours aux groupes finlandais tels que Skepticism et Shape Of Despaire, ou aux groupes américains tels que Evoken, mais cette fois, le groupe qui nous intéresse vient du Chili. En effet, la scène chilienne nous a déjà gratifiés de groupes novateurs comme Mar De Grises, qui s’est bien illustré pas seulement en Chili, mais aussi dans le reste du monde.

Le groupe qui fait l’objet de cette chronique n’est autre qu’Uaral avec son album "Lamentos A Poema Muerte", un groupe composé de deux membres, et qui a créé son propre style : du Folk Doom ! A première vue, on pourrait croire que ce n’est qu’un autre groupe qui essaye de se démarquer avec une "fusion" entre deux styles très étrangers l’un à l’autre à savoir le Funeral Doom et le Folk, mais, après l’avoir écouté, l’album se révèle très étonnant et plein de -bonnes- surprises.
La musique d’Uaral est très inspirée du folk sud américain, et basée essentiellement sur l’utilisation de guitare acoustique, et parfois l’introduction d’une flute, et mis à part la voix gutturale et les quelques riffs de guitare électrique,  il n y a aucun autre élément "Metal" dans l’album.
Cette guitare acoustique, associée à quelques notes de piano (et orgue), arrive à créer des mélodies de toute beauté, douces et mélancoliques à souhait. La tristesse et la beauté qui se dégagent de cet album sont vraiment fabuleuses et accablantes. Le plus étonnant c’est que tous les instruments sont joués par une seule personne : Aciago.
Quant au chanteur "Caudal", il alterne entre voix gutturale sortie des fonds des abysses, voix clean mélancolique, et cris plaintifs très dépressifs  présents en force sur le titre "Eterno In Mi", et parfois, on peut entendre des pleurs et des sanglots (sur le titre Lamentos notamment), ainsi qu’un  son de  pluie en arrière plan (sur Eterno In Mi toujours et Acidal), ce qui accentue la tristesse qui règne sur l’album et crée un  sentiment de solitude très pesant. Le seul moment de gaîté dans l’album, c’est le titre "El Campesino", qui est une sorte de ballade à la guitare acoustique.

"Lamentos A Poema Muerte" est finalement un album unique, beau et sombre, que je conseille à tous les fans du Funeral Doom et de musiques sombres, la seule remarque (pour ne pas dire reproche) c’est qu’on ne peut pas écouter la musique d’Uaral à chaque moment… un cadre spécial est requis, pour bien "déguster" ce moment de mélancolie absolue.

18/20
Par Wolf From The Fog

Site Officiel
MySpace
© Metal Waves VptV 2007-2016