Logo

Chronique : Ulver - Shadows Of The Sun

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Ulver

Release : Shadows Of The Sun

Year : 2007

Country : Norway

Genre : Ambient / Avant-garde / Electronica

Label : Jester Records

Note : 18/20

Tracklist:
01.Eos
02.All the Love
03.Like Music
04.Vigil
05.Shadows of the Sun
06.Let the Children Go
07.Solitude
08.Funebre
09.What Happened ?

   Ulver
, entité incontournable active depuis plus d’une décennie, et qui durant cette espace de temps nous a fait voir de toutes les couleurs, nous revient avec un nouvel album baptiser sous le nom de "Shadow Of The Sun".

Autant éviter le faux suspense, l’album est un chef-d’œuvre. Rarement un groupe aura était aussi impressionnant dans l’art de créer des atmosphères évocatrices comme celles que propose Ulver.
Cet album est une fois de plus un nouveau point de départ pour le groupe, sans rupture dans la forme avec les albums précédents, mais très différent dans le fond de nouvelles contrés sont explorés, avec un aspect très "cinématique" qui laisse à l’auditeur construire un au-delà imaginaire "d’apaisement".

Sur cet album Garm est ses compagnons semblent d’une manière Baudelairienne cultiver le mystère, le sombre et le tragique pour en extraire la beauté. De longues mélopées éthérées et des sentiments brumeux règnent sur des titres comme "Let Children Go", "Vigil", "All The Love". On relève aussi une forme palpable de spiritualité vacante, et pessimiste qui donne à l’album cette noirceur et profondeur qu’on trouve chez les groupes Rock/Goth de la fin des années 80.
L’instrumentation de l’album est phénoménale, electro minimaliste, amené par un piano exalté et des violons passionnés comme par exemple "Like Music", le magnifique "Vigil", l’extraordinaire "Shadow Of The Sun", ou l’étonnant "Solitude" reprise des cultismes Black Sabbath qui rend cette musique d’une grande intensité. Ulver arrive à toucher une nouvelle dimension en mêlant avec délicatesse le sombre et la lumière, et éclaire nos journées avec l’ombre d’un soleil levant.

On dit souvent que la beauté est éphémère mais les Ulver ont su la préserver. Un album monument qui restera dressait à l’effigie du groupe, un nouveau pic dans une carrière déjà très conséquente.       
 
18/20
Par Noun Doomed

MySpace
© Metal Waves VptV 2007-2016