Menu

Chronique : Vrademargk - The End Of The Beginning... (Demo)

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: V
  • Hits: 981

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Vrademargk

Release : The End Of The Beginning... (Demo)

Year : 2006

Country : Spain

Genre : Melodic Death Metal

Label : Independent

Note : 18/20

Tracklist :
01.Adverse To Gods
02.Day Of The Vengeance
03.The End Of The Beginning...
04.Nightmnare In The Land Of Forgotten Souls
05.Take Your Drug
06.The Freamer
07.Two Gates In Hell
08.Alone

    Premier titre de cette démo, "Adverse To Gods", un titre qui reflète le message que porte le groupe à tout les "dieux" du Death Metal du monde entier, plus précisément les suédois.
Du coté musical, la formule habituelle: rythmiques outrageux, hurlements sauvages, guitares criardes et distordues. Mais putain, quel bonheur…

Vrademargk, cette formation espagnole, semble confirmer cette sensation depuis les toutes premières notes, avec un majestueux instrumental qui ne dépareillerait que sur un album de Death Metal Nordique.

En effet, la simplicité rime avec efficacité. La section rythmique est impressionnante, et notamment le batteur, bien inspiré, qui place judicieusement sa double-pédale créant des riffs qui varient entre la brutalité et le masse musculaire du Power Metal et la mélodicité incontournable du Death Gothenburg, mélangés à une grosse assise de guitares rythmiques imparables et aussi solides que les coffres forts de Fort Knox, des riffs en béton armé tantôt rêches et dodus, tantôt mélodiques et suaves (de nombreux soli parsèment cette galette de huit titres phénoménaux).
Des compositions percutantes, bien ciselées et marquées au fer rouge en citant au hasard la dévastatrice "Day Of The Vengeance" et son intro façon mur de briques, son refrain mélodieux, et son tempo plus posé et lorgnant sur le Death Doom tout comme la remuante instrumentale "The End Of The Beginning". Citons également la très bien écrite "Take Your Drug" aux qualités d’enchaînements impressionnantes et la phénoménale Bassiste (Je dis bien phénoménale qui semble être la meilleur description de la charmante "Sandra")

Pour finir, je dirai qu’une envie nous saute à l’esprit, c’est de se dire que l'on tient là un groupe à part: un groupe intelligent pouvant évoluer judicieusement sans brûler les étapes, un groupe compact composé de musiciens talentueux et d'un chanteur hors norme, front man de talent, capable d'hurler comme de chanter.

Ce groupe mérite votre respect chers messieurs, prenez en soin…

18/20
Par Lord Yagoth

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK