Menu

Chronique : Valkyrja - The Invocation Of Demise

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: V
  • Hits: 1079

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : Valkyrja

Release : The Invocation Of Demise

Year : 2007

Country : Sweden

Genre : Black Metal

Label : Metal Blade Records

Note : 18.5/20

Tracklist :
01.Origin Reversed
02.As Everything Rupture
03.Plague Death
04.The Vigil
05.Twilight Revelation
06.On Stillborn Wings
07.Sinister Obsession
08.Purification And Demise
09.Frostland

   Troisième production, premier album pour les Black Metalleux suédois "Valkyrja" qui, après un travail acharné auprès de "Infamous Necromorbus Studio", leur permettant de se faire un nom sur la scène Black Metal sans jamais réellement percer.

Sans perdre beaucoup de temps, le titre "Origin Reversed" enchaine avec une introduction de champs de bataille fidèle à l’esprit suédois, menant vers un album où le groupe rentre dans le vif du sujet et se livre à un assaut Black Metal très convaincant, aidé en cela par des guitares massives et une batterie survoltée, auxquelles il faut rajouter un chant haineux à la Lord Belial ou Dissection.
L’influence "Dissection" se fait bien remarquée dans des titres tels que "Plague Death" avec une partie acoustique enchainant par la suite vers une rage fidèle à l’identité suédoise, ainsi que dans les titres "On Stillborn Wings" ou encore "Sinister Obsession".
Pour le reste de l’album, le groupe tend plus vers un Dimmu Borgir ou Old Man’s Child que vers un Shining brutal et suicidaire, sans vouloir offenser le titre "The Vigil" avec sa lenteur et son chant étouffé typiquement Marduk dans le titre "To The Death’s Head True" ou "Bleached Bones".
La production de "Infamous Necromorbus Studio" s’impose lui donnant un côté incontestablement moderne, à l’instar des récents albums de Ragnarok ou Khold par exemple.
Le groupe est muni d’une forte intelligence permettant de ne pas jouer que des tempos rapides à la sauce brutale, mais de varier entre des riffs atmosphériques, un Black Metal de concentration massive menant vers une dureté incontestable.

Le groupe n’est pas sûrement à gagner le prix d’un groupe légendaire, surtout pas avec deux démos et un premier album accumulés, mais il livre néanmoins un album de Black honnête et cohérent qui mérite assurément que les amateurs s’y attardent.

18.5/20
Par Lord Yagoth

Site Officiel
MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK