Logo

Chronique : We Are The Fallen - Tear The World Down

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : We Are The Fallen

Release : Tear The World Down

Year : 2010

Country : USA

Genre : Pop Rock / Metal

Label : Universal Republic Records

Note : 19/20

Tracklist :
01.Bury Me Alive
02.Burn
03.Paradigm
04.Don't Leave Me Behind
05.Sleep Well My Angel
06.Through Hell
07.I Will Stay
08.Without You
09.St. John
10.I Am Only One
11.Tear The World Down

   Alors voilà ! Cela faisait longtemps qu’Evanescence ne nous enthousiasmait plus ! Leur dernier opus en date "The open door" était largement en dessous des espérances de "Fallen" qui s’est vendu à près de 14 millions d’exemplaires.

Pour les avoir vu en concert lors de la tournée "The Open door", je peux vous affirmer que sur scène les musiciens semblaient s’ennuyer et l’osmose avec Amy Lee n’y était clairement pas !

Ça n’est donc pas une surprise de retrouver Ben Moody (guitare – Fondateur originel d’Evanescence), John LeCompt (guitare) et Rocky Gray (batterie), trois ex-Evanescence, ensemble pour remonter une nouvelle band, We Are The Fallen. Accompagné de Marty O’Brien (bassiste au Palmarès impressionnant – il a joué avec Disturbed et Static-X et pour Céline Dion, Tommy Lee, Chris Cornell, etc..) et d’une chanteuse irlandaise, participante à la fameuse émission américaine "American Idol" (7ième saison, 6ième place), Carly Smithson, le quintette vient de sortir leur premier opus "Tear The World Down".

We Are The Fallen serait-il le nouveau Evanescence ? Oui, oui et oui ! "Tear The World Down" est une vraie bombe Rock/Metal grand public alignant tubes après tubes…………… et autant vous dire que ça fait plaisir !

Le single "Bury Me Alive" ouvre le bal de l’album et c’est tout de suite la claque ! Ce titre aurait très bien pu figurer sur "Fallen" d’Evanescence. La voix de Carly, tout en étant différente de celle d’Amy Lee, est à la fois puissante et sensuelle. Le refrain à 4 accords est terrible : les guitares y sont omniprésentes et les mélodies sont magnifiques. Ben Moody est de retour et ses compositions sont toujours d’une aussi grande beauté et efficacité. La structure de ce titre rappelle d’ailleurs celui qu’il avait composé pour Anastacia ("Everything Burns").

"Burn" démarre par des guitares bien Heavy. On a quitté l’univers des mélodies pour aller vers des contrées plus sombres. Ce titre est bien ancré dans le métal et la rythmique saccadée se mélange à la perfection avec les arrangements gothiques des claviers.

Après une intro arpégée de toute beauté, les riffs de guitares s’alourdissent dans "Paragdim". Les touches de piano confirment l’orientation gothique de We Are The Fallen et comme dans Evanescence les solos de guitare sont quasiment inexistants. Sur le pont arpégé, la voix de Carly est de toute beauté. Lourd et gothique ! Sur scène ce titre doit être une tuerie !

We Are The Fallen pousse le style gothique à sa plus forte expression avec "Don’t Leave Me Behind", une ballade piano, guitares arpégées et refrain Heavy dans lequel Carly s’arrache. Sacré chanteuse !

A l’instar d’Amy Lee, Carly a également son "My Immortal" avec "Sleep Well, My Angel". Une ballade au piano d’une grande beauté ! L’ensemble s’envole vers la perfection quand les guitares et la batterie rentrent simultanément. Un très très grand titre ! "Through Hell" nous ramène dans l’univers des samples Electro à la Evanescence aux accents orientaux et au traditionnel refrain à 4 accords. L’esprit de Lacuna Coil guette quelque part dans le couplet. Moins immédiat que les autres !

Le tempo lent (style "Zombie" de The Cranberries) de "I will Stay" donne à ce titre une couleur particulière, mélancolique…. Carly nous dévoile sa double personnalité vocale : une sensualité triste dans le couplet, une puissance mélodique dans le refrain. Les guitares sont lourdes et rythmiquement monocordes.

"Without You" à la fois puissant et mélodique à la fois ! Sur le refrain, Carly s’arrache et monte haut, très haut… attendons le live pour confirmer sa puissance vocale. Pour la première fois depuis le début de ce "Tear The World Down", les guitares semblent sous-mixées et les claviers sont bien en avant.

Avec "St John" tout revient dans l’ordre : un putain de méga bon titre à la Evanescence ! Les guitares ont lourdes, Heavy et saccadées. Le refrain Gothic dérange et l’atmosphère générale que dégage "St John" est malsaine. C’est le seul titre de l’album qui nous gratifie d’un solo de guitare digne de ce nom ! Incontestablement un single !

Nous touchons presque à la fin avec cet avant dernier titre, "I am Only One" et pour ceux qui penseraient que We Are The Fallen baisse la garde se trompent. Ce titre est une ballade piano mortelle au refrain dévastateur et une voix à tomber ! Contrairement à "Sleep Well, My Angel" les guitares y sont quasi-inexistantes.

Le temps passe vite et nous voici déjà arrivé à la fin avec la title-track de l’album, "Tear The World Down" illustrée par l’artwork de la couverture représentant une petite fille au milieu de ruines, ce monde démoli ! Et nous voila reparti vers la lourdeur des guitares, une rythmique en mid-tempo et un refrain épique conforté par des claviers ! Les fantômes de la destruction hantent le final de "Tear The World Down".
Dans We Are The Fallen pas d’individualités mais une mise en commun du talent de chacun : les qualités de composition de Ben Moody, la voix puissante et sensuelle de Carly, des musiciens carrés et efficaces……. Bref ! Tous les ingrédients sont réunis pour faire de We Are The Fallen un grand groupe de Gothic Rock grand public. Nous attendons avec impatience de conforter notre impression en les découvrant sur scène !

Avec We Are The Fallen on tient le nouvel Evanescence, plus efficace et revigoré que jamais ! Des talents et un album magnifique ! What else ?

19/20
Par Carm Ziofa

MySpace

© Metal Waves VptV 2007-2016