Menu

Chronique : IIIrd Sovereign - Destined To Suffer

  • Written by Super User
  • Parent Category: Reviews
  • Category: #
  • Hits: 1101

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Band : IIIrd Sovereign

Release : Destined To Suffer

Year : 2007

Country : India

Genre : Brutal Death Metal

Label : Demonstealing Records

Note : 15/20

Tracklist:
01.Pathetic Ignorance
02.Necrophobia
03.Destined To Suffer
04.Dying Sun
05.Gathering Of Lies
06.Life Of Mortal
07.Victimized
08.Suicidal Corpse
09.Funeral Rites


   L’Inde… Pays du Tandoori, du curry, des vaches sacrées, des saris aux couleurs vives, du Gange, voire des moustachus… Ôtez ces misérables clichés de votre esprit, car Third Sovereign ne joue pas du Metal Bollywoodien ! En effet, celui qui écouterait Destined To Suffer sans en connaitre l’origine dirait sans aucun doute que c’est bel et bien du Florida Death Metal.

Ce groupe formé à New Delhi en 2003 a tout d’abord attiré mon attention avec un effrayant single intitulé Everlasting Burn (disponible sur leur MySpace). L’écoute de ce titre à la sauce Nile a aiguisé ma curiosité mais aussi considérablement accru mes attentes. Il était évident que ces indiens n’avaient rien à envier à notre scène tunisienne ni même à la lointaine Europe.

Comme je l’ai déjà dit, Destined To Death est un concentré de Death Metal floridien, puisant son inspiration dans les diverses formations composant cette sphère. Mais il est une influence qui domine toute leur musique, celle de Cannibal Corpse dans sa période récente. En effet, Vedant (le vocal qui a fait son apparition dans cet album) utilise la technique de chant caractéristique de George Fisher, notamment en ce qui concerne l’alternance entre graves et aigus. On le voit parfaitement dans le titre Pathetic Ignorance. Mais cette influence est loin de se limiter au chant, et atteint la composition instrumentale. D’ailleurs, dans l’ensemble de l’album on sent l’empreinte des différents anciens groupes auxquels ont appartenu les membres de Cannibal Corpse, notamment les deux premiers albums de Monstrosity (ancienne formation de Corpsegrinder, de Rob Barrett et Pat O’Brien). On pourra également noter les incursions légèrement Thrashy qui apparaissent subrepticement tout au long de l’album.

Vous l’aurez compris, l’originalité n’est pas, pour le moment, le point fort de IIIrd Sovereign. Toutefois, ils maîtrisent le style et l’ont très bien restitué. Leurs compositions sont dynamiques et jamais l’oscilloscope n’atteint la platitude grâce à un astucieux agencement de passages d’une lenteur solennelle et de phases quasi-frénétiques. Ce groupe est tout de même une petite révélation et l’album, ainsi qu’Everlasting Burn valent largement le détour, sans doute autant que le nouvel album qu’ils préparent et dont la sortie est prévue courant 2009.

15/20
Par Shylock

MySpace

You have no rights to post comments

The most visited gambling websites in The UK